Dy­na­misme et am­bi­tion chez Fe­de­ral Mo­gul

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Forez Est -

L’usine cha­zel­loise Fe­de­ral Mo­gul ap­par­tient à un grand groupe di­ri­gé par un In­dien ba­sé à De­troit, aux États­Unis. Un groupe pré­sent dans 34 pays, avec 53.000 sa­la­riés sur 90 sites et 14 centres tech­niques.

BMW, le client le plus exi­geant

Ses clients sont les in­dus­tries au­to­mo­biles aux­quelles il four­nit pis­tons, sou­papes, bou­gies…, mais au­cun client ne re­pré­sente plus de 11 % du chiffre d’af­faires qui s’élève à 4,4 mil­liards d’eu­ros. « BMW est le client le plus exi­geant au quo­ti­dien mais c’est un par­te­naire qui fait avan­cer », dit Pierre­Jean­La­font, le di­rec­teur cha­zel­lois.

Le site cha­zel­lois, (66.000 m2) compte 18.000 m de bâ­ti­ments pour lo­ger ses ac­ti­vi­tés et ses 370 membres du per­son­nel. Sur les huit sites fran­çais, c’est la seule usine au­to­nome, de la ma­tière au pro­duit fi­ni, avec un chiffre d’af­faires de 36 mil­lions d’eu­ros en 2015 pour une pro­duc­tion de 55 mil­lions de bou­gies par an.

De­puis trois ans, des ob­jec­tifs sont dé­ve­lop­pés afin de mon­ter en puis­sance et en com­pé­tence pour la sa­tis­fac­tion du client, le di­rec­teur met­tant en avant « des va­leurs d’hon­nê­te­té, de res­pon­sa­bi­li­té et de res­pect, avec une stra­té­gie et une cul­ture d’en­tre­prise, sans né­gli­ger pour au­tant la sé­cu­ri­té ni la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment, mais dans un ob­jec­tif de qua­li­té et de pro­duc­ti­vi­té ».

Re­cru­ter de nou­velles com­pé­tences

Si les res­sources hu­maines sont en forte crois­sance, il est né­ces­saire de re­cru­ter. Cha­zelles­sur­Lyon, loin des bas­sins d’em­plois, est peu at­trac­tif, il faut donc agir pour re­cru­ter ces nou­velles com­pé­tences. D’où la créa­tion de cette école de frappe et des par­te­na­riats ont été noués avec Pôle Em­ploi et quelques autres or­ga­nismes. Dix per­sonnes, des jeunes ou des plus âgés en re­con­ver­sion, ont in­té­gré cette école.

Le site cha­zel­lois dé­ve­loppe par ailleurs de gros pro­jets : la ré­fec­tion des toi­tures, la sé­cu­ri­sa­tion des presses cé­ra­miques, l’achat de sou­deuses la­ser et cu­lots.

Le maire et conseiller dé­par­te­men­tal, Pierre Vé­ri­cel, a as­su­ré le sou­tien des col­lec­ti­vi­tés aux en­tre­prises, d’au­tant plus qu’ici, « le di­rec­teur n’est pas de­man­deur mais va cher­cher ce qu’il lui faut. De telles dé­marches montrent la voie et doivent être sou­te­nues ». Un avis par­ta­gé par le pré­fet de la Loire Évence Ri­chard lors de sa ré­cente vi­site (lire notre der­nière édi­tion).

Pierre­Jean La­font a éga­le­ment le pro­jet de faire ren­trer l’art dans l’usine « afin de ne pas ve­nir au tra­vail que pour le tra­vail » et sou­ligne sa prio­ri­té : celle de l’homme dans l’en­tre­prise.

PIERRE-JEAN LA­FONT. Le di­rec­teur du site cha­zel­lois de Fe­de­ral Mo­gul Igni­tion Pro­ducts pour­suit plu­sieurs ob­jec­tifs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.