Des Dogues aux abois et prêts à mordre

Les Verts re­ce­vront Lille, un mal clas­sé, di­manche (15 heures), au stade Geof­froy­Gui­chard

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Sports - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

La ré­cep­tion de Lille est la der­nière ré­pé­ti­tion en cham­pion­nat avant le der­by al­ler à Lyon. Sans né­gli­ger la ve­nue des Belges d’An­der­lecht, jeu­di pro­chain, en Ligue Eu­ro­pa.

Fré­dé­ric An­to­net­ti va vivre le match de di­manche (15 heures) entre l’ASSE et Lille de­puis les tri­bunes du stade Geof­froy­Gui­chard.

Nom­mé il y au­ra bien­tôt un an pour rem­pla­cer Her­vé Re­nard, le tech­ni­cien corse n’a pas été dé­bar­qué à son tour ; loin de là même puis­qu’il a ré­cem­ment pa­ra­phé une pro­lon­ga­tion de trois ans. Si l’an­cien en­traî­neur de Bas­tia, de Saint­Étienne et de Rennes no­tam­ment se­ra contraint de dé­lais­ser le banc de touche, c’est qu’il a été ex­pul­sé mar­di der­nier.

Une dé­fense lil­loise qui s’est per­due cet été

Son équipe re­ce­vait Tou­louse au stade Pierre­Mau­roy et Fré­dé­ric An­to­net­ti a eu le tort de s’adres­ser au qua­trième ar­bitre alors que les joueurs de Pas­cal Du­praz fai­saient trop de fautes à son goût. L’ar­bitre m’a « pris de haut, a es­ti­mé l’en­traî­neur nor­diste qui a eu le tort de ré­agir. Je n’au­rais pas dû. » Mais il y a plus grave.

Face au TFC, Vincent Enyea­ma et les Lil­lois ont per­du leur troi­ sième match consé­cu­tif, leur qua­trième dé­faite en six jour­nées. C’est une for­ma­tion pro­ba­ble­ment re­lé­gable qui se pré­sen­te­ra au stade Geof­froyGui­chard ; la même qui, il y a quelques mois, était ve­nue s’im­po­ser dans le « Chau­dron », contrai­gnant les Fo­ré­ziens à pas­ser par le tour pré­li­mi­naire de la Ligue Eu­ro­pa. L’ef­fec­tif a bou­gé cet été. L’an­cien Bas­tiais Ju­lian Pal­mié­ri, l’ex­Guin­gam­pais You­nousse San­kha­ré et l’an­cien Ré­mois, Ni­co­las De Pré­ville, prê­té par le KV Os­tende, sont ar­ri­vés tan­dis que So­fiane Bou­fal a re­joint Sou­thamp­ton en An­gle­terre, que Dji­bril Si­di­bé a ral­lié Mo­na­co et que Florent Bal­mont évo­lue dé­sor­mais à Di­jon. Ces mou­ve­ments ont­ils suf­fi à per­tur­ber une équipe qui avait ter­mi­né deuxième meilleure dé­fense la sai­son pas­sée et qui pos­sède à ce jour l’une des ar­rières gardes les plus per­méables de l’Hexa­gone avec onze buts en­cais­sés ? Aus­si in­ex­pli­cable que bi­zarre. De quoi ima­gi­ner en tout cas que ce­la ne dure pas.

Les Verts de­vront s’en sou­ve­nir, eux qui éprouvent des dif­fi­cul­tés à pro­vo­quer ra­pi­de­ment la chute de leurs ad­ver­saires (lire ci­des­sus). Sur­tout qu’il ne fau­dra pas pen­ser trop tôt à la ve­nue des Belges d’An­der­lecht, jeu­di pro­chain, en, Ligue Eu­ro­pa.

PHO­TO/SC BAS­TIA

IN­CER­TAIN. Tou­ché après Bas­tia, Ke­vin Théo­phile-Ca­the­rine (ici au duel avec l’an­cien Sté­pha­nois Al­lan Saint-Maxi­min) était for­fait à Nantes, mer­cre­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.