La re­nais­sance d’une en­tre­prise

Éric Sou­bey­rand et le groupe Ca­si­no ont re­lan­cé de con­cert l’En­tre­prise lai­tière de Sau­vain

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Vie Départementale - Ju­lien Gar­don

L’En­tre­prise lai­tière de Sau­vain a consen­ti de gros in­ves­tis­se­ments pour re­lan­cer la so­cié­té qui fa­brique 200 tonnes de fourme de Mont­bri­son par an.

our re­lan­cer l’En­tre­prise lai­tière de Sau­vain (ELS), Éric Sou­bey­rand, son re­pre­neur, a es­ti­mé qu’il fal­lait « aug­men­ter les vo­lumes ». Mais pour ce­la, des in­ves­tis­se­ments s’im­po­saient. « Il n’y en pas eu pen­dant vingt ans, c’était donc né­ces­saire », ex­plique­t­il. L’en­trée du groupe Ca­si­no il y a un an dans le ca­pi­tal d’ELS les a per­mis. n’existent pas. J’en ai cin­quante en tête mais il s’agit de ne pas se dis­per­ser. » Pour l’heure, le di­rec­teur d’ex­ploi­ta­tion en­tend dé­ve­lop­per la fourme d’Am­bert, mais sur­tout « ap­prendre à adop­ter le ma­té­riel. Nous avons les moyens de maî­tri­ser la qua­li­té de nos pro­duits et, ra­pi­de­ment, de dou­bler notre pro­duc­tion. »

« Conser­ver l’ac­ti­vi­té dans les zones ru­rales »

Pour ce­la, ELS peut comp­ter sur un groupe aux reins so­lides, Ca­si­no, dont l’ob­jec­tif est de « re­ nouer notre re­la­tion avec le terroir, ex­plique Phi­lippe Ter­rien, pré­sident d’ELS et pa­tron du pôle agro­ali­men­taire de Ca­si­no. Nous ne fai­sons pas ce­la par phi­lan­thro­pie mais, de ma­nière plus prag­ma­tique, pour fa­vo­ri­ser le rap­pro­che­ment entre le pro­duc­teur et ses clients. Les modes de consom­ma­tion évo­luent et doivent per­mettre de conser­ver de l’ac­ti­vi­té dans les zones ru­rales. »

Pour le mo­ment, ce­la semble bien fonc­tion­ner à Sau­vain, où ELS a cé­lé­bré le pre­mier an­ni­ver­saire de sa re­nais­sance.

350 tonnes de fro­mages par an

IN­VES­TIS­SE­MENTS. De nou­velles ma­chines doivent per­mettre de re­lan­cer ELS.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.