Deux listes en cam­pagne dans la Loire

Ou­ver­ture des élec­tions à la chambre des mé­tiers et de l’ar­ti­sa­nat (CMA) de la Loire, ce ven­dre­di

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Vie Départementale - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

Les élec­tions à la chambre des mé­tiers et de l’ar­ti­sa­nat (CMA) de la Loire se dé­rou­le­ront du 30 sep­tembre au 14 oc­tobre. 18.000 élec­teurs sont in­vi­tés à choi­sir entre Jean-An­dré Por­te­neuve, ac­tuel pré­sident de la CMA li­gé­rienne, à la tête de la liste de l’Union pro­fes­sion­nelle ar­ti­sa­nale (UPA), et Georges Du­bes­set, chef de file de la liste « Fiers d’être ar­ti­sans ». Ré­sul­tats pro­cla­més le 19 oc­tobre.

Le Pays peut l’af­fir­mer sans ris­quer de se trom­per : le pro­chain pré­sident de la chambre des mé­tiers et de l’ar­ti­sa­nat de la Loire se­ra… bal­do­mé­rien.

« Une liste re­nou­ve­lée »

Le ré­sul­tat du scru­tin ne se­ra connu et dé­voi­lé que le 19 oc­tobre pro­chain, après quinze jours d’une consul­ta­tion qui dé­bute ce ven­dre­di et se­ra close le 14 oc­tobre ­ le ca­chet de La Poste fai­sant foi puisque le vote se fait par cor­res­pon­dance ­ mais le ha­sard fait que les chefs de file des deux seules listes can­di­dates à ces élec­tions consu­laires li­gé­riennes ha­bitent tous les deux SaintGal­mier.

Anec­do­tique, sauf pour les res­sor­tis­sants roan­nais, en­core plus sen­sibles à l’at­ten­tion qui leur est por­tée ­ ou pas ­ de­puis la fu­sion des chambres de Roanne et de SaintÉ­tienne/Mont­bri­son en 2010. Cette ré­forme, im­po­sée par l’État, a été dou­lou­reu­se­ment vé­cue dans un dé­par­te­ment où la di­cho­to­mie nord­sud a tou­jours exis­té. Elle avait d’ailleurs pe­sé lors des der­nières élec­tions qui avaient vu Jean­An­dré Por­te­neuve suc­cé­der à Ga­briel Rou­don, en 2010 jus­ te­ment. Avec un taux de par­ti­ci­pa­tion à peine su­pé­rieur à 10,5 % alors que la CMA de la Loire re­cense quelque 18.000 ins­crits.

Jean­An­dré Por­te­neuve est à nou­veau can­di­dat, tou­jours à la tête d’une liste es­tam­pillée Union pro­fes­sion­nelle ar­ti­sa­nale (UPA) (qui fé­dère les trois grandes fa­milles de l’ar­ti­sa­nat, Ca­peb, CNAMS et CGAD, ain­si que la CNATP, NDLR) mais « re­nou­ve­lée puisque, sur les cin­quante noms que nous sou­met­tons au vote, 27 sont des nou­veaux et sou­vent des jeunes », pré­cise un pré­sident sor­tant dé­sor­mais seul dans son en­tre­prise créée au dé­but des an­nées 1980 et qui oeuvre dans la main­te­nance au­dio­vi­suelle. L’homme pro­met « une chambre plus proche » des ar­ti­sans, à l’ins­tar des nou­veaux lo­caux inau­gu­rés à Roanne en 2014, « plus at­trac­tive, plus ef­fi­cace et au ser­vice » de ses res­sor­tis­sants. Si Jean­An­dré Por­te­neuve sol­li­cite un nou­veau bail de cinq ans, c’est qu’il en­tend dé­ve­lop­per l’ac­ti­vi­té et l’au­dience d’une struc­ture consu­laire dont il dé­fend « l’in­dé­pen­dance ».

« Une chambre pas as­sez im­pli­quée »

Ce dé­fi­cit de vi­si­bi­li­té est jus­te­ment l’un des re­proches que for­mule Georges Du­bes­set, son chal­len­ger dans ce nou­veau scru­tin. Ce gé­rant d’une en­tre­prise de plâ­tre­rie­pein­ture créée en 1935 et qui em­ploie au­jourd’hui six sa­la­riés, fut se­cré­taire de la chambre sous la pré­si­dence de Ga­briel Rou­don.

Quand son « nom a fait consen­sus », il n’a « pas hé­si­té une de­mi­se­conde » à prendre la tête de la liste « Fiers d’être ar­ti­sans », sou­te­nue par les puis­sants syn­di­cats dé­par­te­men­taux du BTP, de l’UIMM et de la CGPME no­tam­ment. « Je fais par­tie du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la CMA et je vois bien que nous ne sommes pas pré­sents ou pas im­pli­qués dans des dé­bats qui concernent di­rec­te­ment les ar­ti­sans, comme la ré­forme du ré­gime so­cial des in­dé­pen­dants (RSI) (un or­ga­nisme pri­vé qui as­sure la pro­tec­tion so­ciale des tra­vailleurs in­dé­pen­dants, ar­ti­sans, com­mer­çants et pro­fes­sions li­bé­rales, NDLR) ou la créa­tion de l’au­to­route A 45, le sta­tut de l’au­toen­tre­pre­neur… Les ar­ti­sans per­çoivent la chambre comme une ad­mi­nis­tra­tion, pas comme un or­ga­nisme de dé­ fense de leurs in­té­rêts. »

Les pro­grammes des deux can­di­dats sont dé­taillés sur les ré­seaux so­ciaux, (Fa­ce­book® no­tam­ment), mé­dias très uti­li­sés dans les deux camps pour faire cam­pagne.

Cha­cun des 18.000 ins­crits a dû re­ce­voir par cour­rier un kit de vote et la com­po­si­tion des listes. À l’aide de l’en­ve­loppe re­tour dé­jà af­fran­chie, il n’a pas plus qu’à faire son choix et à re­tour­ner, au plus tard le 14 oc­tobre, son bul­le­tin. Le dé­pouille­ment se­ra ef­fec­tué le 19 oc­tobre en pré­fec­ture de la Loire, qui pro­cla­me­ra les ré­sul­tats.

CHAL­LEN­GER. Georges Du­bes­set s’in­quiète no­tam­ment de l’état des fi­nances de la CMA de la Loire.

PRÉ­SIDENT. Jean-An­dré Por­te­neuve re­con­naît que « les fi­nances de la CMA sont com­pli­quées ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.