Plus de trente an­nées de ran­don­nées de la fourme

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La 32e Randonnée De La Fourme -

Pour mar­quer sa par­ti­ci­pa­tion aux Jour­nées de la fourme, l’as­so­cia­tion des Ran­don­neurs mont­bri­son­nais éla­bo­rait à l’ori­gine l’un des tra­di­tion­nels chars du cor­so. Le der­nier l’a été en 1997, pre­mière an­née de pré­si­dence de Lu­cien La­fond. « Nous avons ar­rê­té car la ran­don­née mon­tait en puis­sance et nous vou­lions la pri­vi­lé­gier. » La pre­mière édi­tion au dé­but des an­nées 80 avait en ef­fet réuni 185 par­ti­ci­pants, tan­dis que 500 ran­don­neurs se sont ins­crits en 1996. Au dé­part, les cir­cuits n’étaient pas ba­li­sés, des ran­don­neurs gui­dant les par­ti­ci­pants entre les villes d’Am­bert et de Mont­bri­son, dans les deux sens en al­ter­nance. Les deux villes col­la­bo­raient, mais « les gens d’Am­bert étaient de moins en moins im­pli­qués », alors les Ran­don­neurs mont­bri­son­nais ont pris les choses en main pour n’or­ga­ni­ser qu’un Am­bert-Mont­bri­son. Le re­cord de par­ti­ci­pa­tion a pour l’heure été en­re­gis­tré en 2002, quand 2.435 per­sonnes se sont lan­cées sur les quatre par­cours. « Ils sui­vaient alors le GR3 et la ligne de crête. Le pa­no­ra­ma a dû en­cou­ra­ger les par­ti­ci­pa­tions. » En moyenne, l’évé­ne­ment at­tire chaque an­née plus de 2.000 par­ti­ci­pants, avec un creux l’an der­nier dû à une mé­téo ca­tas­tro­phique. Mais Lu­cien La­fond aime à rap­pe­ler que « de­puis sa créa­tion, pra­ti­que­ment tous les dé­par­te­ments de France sont ve­nus par­ti­ci­per ». Pour en­cou­ra­ger ce suc­cès, le pré­sident af­firme avoir tou­jours es­sayé de « trou­ver le meilleur tra­cé pos­sible et faire en sorte de bien soi­gner les gens avec de bons ra­vi­taill­le­ments ». La 32e édi­tion se­ra une nou­velle oc­ca­sion de s’en rendre compte.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.