Un cré­ma­to­rium pour la Tous­saint 2018

Loire­Fo­rez par­ti­ci­pe­ra au fi­nan­ce­ment de cet équi­pe­ment in­ter­com­mu­nau­taire de 9 M€

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Vie Départementale - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

Le grou­pe­ment por­té par Ci­ti­nea, fi­liale de Vin­ci, a rem­por­té le mar­ché de construc­tion et d’ex­ploi­ta­tion du fu­tur cré­ma­to­rium in­ter­com­mu­nau­taire (SaintÉ­tienne Mé­tro­pole, Loire-Fo­rez, Pays de Saint-Gal­mier…) qui se­ra bâ­ti sur la col­line de Mont­martre, à Saint-Étienne. L’équi­pe­ment se­ra do­té de trois fours qui per­met­tront d’as­su­rer jus­qu’à 3.000 cré­ma­tions par an. Mon­tant de l’in­ves­tis­se­ment, neuf mil­lions d’eu­ros. Ou­ver­ture pré­vue à la Tous­saint 2018.

eux qui ne connaî­tront pas pour­ront croire qu’il s’agit d’une grande villa ou du siège so­cial d’une pe­tite en­tre­prise. « Notre pro­jet n’au­ra pas d’im­pact vi­suel dé­cla­ma­toire dans un es­pace adap­té au re­cueille­ment, a confir­mé l’ar­chi­tecte Gilles Champ­vert. Nous avons ima­gi­né un édi­fice libre de toute ico­no­lo­gie où la na­ture se­ra très pré­sente, à tra­vers la lu­mière et un trai­te­ment pay­sa­ger de tous les es­paces, parc de sta­tion­ne­ment qui se­ra plu­tôt un sta­tion­ne­ment dans un parc, par­vis d’accueil, pa­tios fa­vo­ri­sant le calme et l’apai­se­ment et site ci­né­raire qui se­ra un vé­ri­table parc du sou­ve­nir. »

Un pro­jet d’in­té­rêt gé­né­ral

Le grou­pe­ment com­po­sé de Ci­ti­nea, des Sté­pha­nois Ci­maise ar­chi­tectes et l’agence de de­si­gn Nu­mé­ro 111 ain­si que du Li­gé­rien FMI Pro­cess, ba­sé à L’Horme dans la val­lée du Gier, a rem­por­té l’ap­pel d’offres lan­cé pour la concep­tion réa­li­sa­tion d’un cré­ma­to­rium ré­gio­nal de­ ve­nu in­dis­pen­sable. Ce­lui construit en 1987 près du ci­me­tière de Côte­Chaude à Saint­Étienne ne ré­pon­dait plus aux at­tentes des fa­milles dans un contexte où la cré­ma­tion a plus que dou­blé en quinze ans (750 en 1998, plus de 1.600 en 2015). Vieillis­sant et dé­pas­sé. Parce que les uti­li­sa­teurs ve­naient aus­si des territoires de proxi­mi­té de l’ag­glo­mé­ra­tion sté­pha­noise (20 % de Loire sud et 8 % de la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion Loire­Fo­rez (Calf) par exemple), les élus ont son­dé leurs ho­mo­logues fo­ré­ziens et al­ti­li­gé­riens. Convain­cues de l’in­té­rêt gé­né­ral, quatre in­ter­com­mu­na­li­tés ont dé­ci­dé de s’as­so­cier au pro­jet : la Calf, la com­mu­nau­té de com­munes du Paysde­Saint­Gal­mier (CCPSG), celle des Marches­du­Ve­lay (Mo­nis­trol­sur­Loire, Sainte­Si­go­lène, Beau­zac…) et celle de Ro­che­ba­ron­à­Cha­len­con (Bas­en­Bas­set­Saint­Palde­Cha­len­con, Mal­va­lette…). Au to­tal, près de 150 com­munes vont être concer­nées par la construc­tion de ce fu­tur cré­ma­to­rium in­ter­com­mu­ nau­taire qui se­ra éri­gé sur la col­line de Mont­martre à Saint­Étienne, à cô­té du ci­me­tière épo­nyme.

La Ville de Saint­Étienne a cé­dé à titre gra­cieux un ter­rain d’en­vi­ron un hec­tare tan­dis qu’une so­cié­té pu­blique lo­cale (SPL) dé­diée est en cours de créa­tion. Avec un ca­pi­tal de 2,5 M€ (la par­ti­ci­pa­tion de la Calf se­ra au me­nu du conseil com­mu­nau­taire de no­vembre pro­chain, NDLR), elle se­ra char­gée de la construc­tion et de l’ex­ploi­ta­tion de cet équi­pe­ment qui re­pré­sente un in­ves­tis­se­ment de 9 mil­lions, le del­ta de 6,5 mil­lions fai­sant l’ob­jet d’un em­prunt.

Jus­qu’à 3.000 cré­ma­tions an­nuelles

Ci­ti­nea et ses par­te­naires ont con­vain­cu avec un bâ­ti­ment d’en­vi­ron 1.000 m² de haute qua­li­té en­vi­ron­ne­men­tale qui com­por­te­ra deux salles de cé­ré­mo­nie sé­pa­rées (orien­tées l’une vers le Pi­lat, l’autre vers la plaine du Fo­rez) de 170 et 50 per­sonnes, « un de­si­gn qua­si­ment mo­no­li­thique », dixit Gilles Cham­pa­vert, un équi­pe­ment tech­nique com­po­sé de trois fours avec trois lignes de fil­tra­tion per­met­tant jus­qu’à 3.000 cré­ma­tions an­nuelles, un site ci­né­raire avec un co­lom­ba­rium, une stèle et un jardin du sou­ve­nir et un par­king de 95 places. Ce cré­ma­to­rium in­ter­com­mu­nau­taire de­vrait être li­vré à La Tous­saint 2018.

Alors que la cré­ma­tion re­pré­sente au­jourd’hui en­vi­ron 30 % des choix fu­né­raires, des études es­timent que l’in­ci­né­ra­tion (en­vi­ron 600 € à Saint­Étienne) re­pré­sen­te­ra 50 % de ces choix en 2050. Avec cet équi­pe­ment, les col­lec­ti­vi­tés lo­cales es­timent qu’elles pour­ront faire face aux de­mandes des fa­milles qui, au­jourd’hui, doivent at­tendre par­fois jus­qu’à une se­maine pour ob­te­nir un ren­dez­vous dans un cré­neau qu’elles ne peuvent pas tou­jours choi­sir. In­digne d’un bas­sin de vie de près d’un de­mi­mil­lion d’ha­bi­tants.

150 com­munes, un de­mi­mil­lion d’ha­bi­tants concer­nés

ILLUS­TRA­TION : CI­MAISE AR­CHI­TECTES/SEM

MONT­MARTRE. Le site col­li­naire in­vite au re­cueille­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.