Jean-Pierre Taite : « Je ne vo­te­rai pas ce voeu, vous êtes ca­ri­ca­tu­rale »

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Forez Est -

Pe­tite passe d’armes, lun­di soir, en toute fin de conseil, lorsque Sophie Ro­bert (FN) a émis le voeu de si­gner la charte « Ma com­mune sans mi­grants » ini­tiée par son par­ti. Les élus de la ma­jo­ri­té et PS s’y sont op­po­sés. Mais le débat a été lan­cé…

« Je vous sol­li­cite pour si­gner la charte “Ma com­mune sans mi­grants”. Mon­sieur Wau­quiez a in­ci­té les maires de la ré­gion à re­fu­ser la ve­nue de mi­grants. Ce sont des clan­des­tins. Or, l’aide aux clan­des­tins est ré­pri­mée. On de­mande l’ap­pli­ca­tion pour qu’ils soient ex­pul­sés. Je ne veux pas voir de mi­grants à Feurs », a lan­cé Sophie Ro­bert à la table du conseil, lors d’un voeu émis en fin de réunion. Jean­Pierre Taite, conseiller ré­gio­nal et proche de Laurent Wau­quiez, a in­vi­té l’en­semble du conseil à vo­ter « contre ce voeu. Vous êtes tou­jours dans la ca­ri­ca­ture, comme votre par­ti, qui cherche à at­ti­ser les peurs. Ce que je trouve anor­mal, ce n’est pas qu’un maire puisse ac­cueillir des mi­grants ou pas. C’est qu’on im­pose des choses à une com­mune sans concer­ter le maire. S’il faut in­cri­mi­ner des per­sonnes, ce sont Fran­çois Hol­lande et Ber­nard Ca­ze­neuve. Je pro­pose donc d’être contre ce voeu. » Les deux seules voix des élus FN ont été fa­vo­rables à la si­gna­ture de cette charte.

Jo­hann Ce­sa, au nom des élus so­cia­listes, a pré­ci­sé qu’en ré­par­tis­sant les mi­grants par­tout en France, le gou­ver­ne­ment « tente de ré­soudre le pro­blème de la jungle de Ca­lais. Je rap­pelle que 80 % de ces 12.000 per­sonnes ne veulent pas res­ter en France. Ils fuient, pour la ma­jo­ri­té, un pays en état de guerre. Je trouve que la part d’accueil de la France, qui se dit “pays des Droits de l’homme”, est bien faible. Et puis, re­gar­dez l’exemple de Boën (Un centre d’accueil des de­man­deurs d’asile, ou Ca­da, est en place de­puis plu­sieurs an­nées, N.D.L.R.), tout se passe bien, quand on fait les choses dans l’ordre. »

PHO­TO : PIERRE-OLI­VIER VÉROT

RE­JET. Jean-Pierre Taite a re­fu­sé de si­gner la charte « Ma com­mune sans mi­grants » ré­di­gée par le Front na­tio­nal, qui a ma­ni­fes­té à Saint-De­nis-deCa­banne, sa­me­di 1er oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.