1.000 ins­crip­tions à la mé­dia­thèque en un mois d’ou­ver­ture

La mé­dia­thèque de Montbrison ren­contre un vrai suc­cès trente jours après son ou­ver­ture

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Lae­ti­tia Co­hen­det lae­ti­tia.co­hen­det@cen­tre­france.com

Les 8,5 mil­lions d’eu­ros in­ves­tis par Loire-Fo­rez à Montbrison portent leurs fruits. L’équi­pe­ment, su­perbe, a conquis les po­pu­la­tions en un temps re­cord.

«Qu’est­ce qu’on est bien ici. Moi qui n’ap­pré­cie pas les bi­blio­thèques d’ha­bi­tude, je viens ré­gu­liè­re­ment ». « Un vrai pe­tit pa­ra­dis pour les en­fants ». Ou­verte de­puis trente jours, la mé­dia­thèque de Montbrison sus­cite les com­pli­ments. Il y a bien en­core quelques grin­cheux pour cri­ti­quer les re­vê­te­ments cui­vrés en fa­çade mais de l’avis gé­né­ral, « l’in­té­rieur est bien. C’est sym­pa ce puits de lu­mière qui des­cend là ». Les cu­rieux se re­layent dans les cou­loirs à toute heure, le men­ton le­vé vers les pla­fonds, le nez en­foui dans les rayons.

La struc­ture, en un mois, a vu pas­ser 12.950 vi­si­teurs, en­re­gis­tré 21.650 prêts et 1.150 nouvelles ins­crip­tions. À ce rythme, elle de­vrait avoir bien­tôt rat­tra­pé sa ju­melle, in­au­ gu­rée il y a trois ans à Saint­Just­Saint­Ram­bert et fré­quen­tée de 6.940 usa­gers ac­tifs.

Do­té d’un in­son­dable fonds do­cu­men­taire grâce à la mise en ré­seau com­mu­nau­taire (250.000 ou­vrages cir­culent entre les 35 bi­blio­thèques du ter­ri­toire, ac­ces­sibles de­puis n’im­porte quel point d’en­trée), l’an­cien couvent des Cor­de­liers s’est aus­si ou­vert au mul­ti­mé­dia. CD, DVD, res­sources nu­mé­riques… La nou­veau­té sé­duit tout par­ti­cu­liè­re­ment la jeu­nesse, que cour­tisent les ser­vices et les élus. « Nous avons créé un fonds ado de toutes pièces, glisse Axelle Re­don, res­pon­sable du ré­seau des mé­dia­thèques à Loire­Fo­rez. Col­lé­giens et ly­céens ré­pondent pré­sent ».

On les re­trouve, c’est éton­nant, dès la fin des cours, lo­vés dans les poufs et ca­na­pés des cha­pelles, at­ta­blés près des es­paces vi­trés. Ils viennent faire leurs de­voirs, consul­ter In­ter­net, ou sim­ple­ment « se po­ser » en at­ten­dant le ra­mas­sage sco­laire. « Ils sont là tous les jours et pour des usages très dif­fé­rents, se ré­jouit Jean­Paul Du­mas, vice­pré­sident à la culture. La mé­dia­thèque se trouve à proxi­mi­té de leurs salles de cours. Grâce à la dis­po­si­tion des es­paces, la co­ha­bi­ta­tion avec les autres usa­gers se fait se­rei­ne­ment. On les ren­contre ra­re­ment, par exemple, au troi­sième éta­ ge ( le pôle adultes, N.D.L.R.) où les coins in­ti­mistes équi­pés de chauf­feuses ou de pe­tites tables sont pro­pices au calme et au si­lence ».

Ils sont très pré­sents, en re­vanche, au pre­mier et au deuxième, réunis en pe­tits co­mi­tés au­tour d’une console vi­déo. « Le jeu, au­jourd’hui, est re­con­nu comme une pra­tique cultu­relle au même titre que la lec­ture ou le vi­sion­nage d’un film, ex­plique Axelle Re­don. Mais nous de­vons l’ac­com­pa­gner. Nous tra­vaillons beau­coup, dans cet es­prit, avec la lu­do­thèque ».

Avec ses onze sa­la­riés, la mé­dia­thèque ac­com­pagne aus­si les pu­blics em­pê­chés. Ac­ces­si­bi­li­té des bâ­ti­ments, si­gna­lé­tique adap­tée, livres en gros ca­rac­tères, té­lé­agran­dis­seur, por­tique « fa­cile à lire » (où dé­ni­cher une sé­lec­tion d’ou­vrages sans en­trer dans le la­by­rinthe des col­lec­tions) consti­tuent quelques le­viers d’ac­tion.

En­fants et ados l’adorent : pa­ri ga­gné

RÉUS­SITE. Le pôle en­fants, au deuxième étage. 43.000 do­cu­ments gar­nissent les rayons de la mé­dia­thèque. Un sa­cré fonds, sa­chant que les usa­gers peuvent aus­si pio­cher dans les col­lec­tions mu­tua­li­sées de Loire-Fo­rez via les ré­ser­va­tions In­ter­net.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.