Élus ru­raux : le pré­fet cha­hu­té

350 maires ru­raux de France ont te­nu congrès dans la Loire

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Vie Départementale | L'actu - Lau­rie Lyo­thier lau­rie.lyo­thier@cen­tre­france.com

L’As­so­cia­tion des maires ru­raux de France (AMRF), réunie en congrès na­tio­nal le week-end der­nier dans le Roan­nais, a don­né lieu à de vifs échanges sur la ré­forme ter­ri­to­riale.

ive la ru­ra­li­té ! » Ber­nard Four­nier, sé­na­teur et pré­sident des maires ru­raux de la Loire, a conclu ain­si son dis­cours axé sur la dé­fense des « 36.000 com­munes fran­çaises [qui] sont un exemple de dé­mo­cra­tie » et sur le tra­vail des « 500.000 élus, bé­né­voles pour la plu­part, qui oeuvrent au quo­ti­dien ». La messe était dite.

« Maires “ron­chons” de France »

Dès l’ou­ver­ture du congrès na­tio­nal des maires ru­raux, sa­me­di 8 oc­tobre à Saint­Vincent­de­Bois­set, les vil­lages de France ont oc­cu­pé le de­vant de la scène. Et leur mé­con­ten­te­ment s’est ex­pri­mé lors des dis­cours. Entre ap­plau­dis­se­ments sou­te­nus et sif­flets.

Les en­cou­ra­ge­ments ont été don­nés aux dé­fen­seurs de la ru­ra­li­té. Et le pre­mier d’entre eux était Va­nik Ber­be­rian, pré­sident de l’As­so­cia­tion des maires ru­raux de France, l’AMRF, qu’il re­bap­ti­sait « As­so­cia­tion des maires “ron­chons” de France ».

À son tour, Laurent Wau­quiez est al­lé en ce sens, ré­col­tant lui aus­si l’ova­tion de la salle. « Si une Ré­gion ne re­garde que vers les mé­tro­pôles, on peut tous éteindre la lu­mière. Au­tour des villes, les ter­ri­toires se­ront as­sé­chés », a dé­fen­du le pré­sident d’Au­vergne­Rhône­ Alpes. Avant d’at­ta­quer « la loi NOTRe [qui] est dé­rai­son­nable, c’est de la fo­lie, c’est une course aux chiffres ».

Le pré­fet de la Loire sif­flé par le pu­blic

Une ré­forme ter­ri­to­riale sou­te­nue quelques mi­nutes plus tard par le pré­fet de la Loire, Évence Ri­chard, pro­vo­quant les sif­flets d’une large ma­jo­ri­té des élus. Le re­pré­sen­tant de l’État par­ve­nait dif­fi­ci­le­ment à prendre la pa­role après avoir in­di­qué que « près de 85 % des ter­ri­toi­ res en France ont re­cueilli un avis fa­vo­rable » concer­nant la re­fonte des pé­ri­mètres in­ter­com­mu­naux. Un « exer­cice dif­fi­cile » pour le pré­fet, se­lon les termes em­ployés par un élu pré­sent dans l’as­sem­blée…

PHO­TOS LAU­RIE LYO­THIER

MO­BI­LI­SÉS. 350 élus ont fait le dé­pla­ce­ment à Saint-Vincent-de-Bois­set.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.