Les ven­dan­geurs en pleine ac­tion au Do­maine de La Ma­done

Les vendanges ont (en­fin) com­men­cé dans le Fo­rez, comme par exemple chez Gilles Bon­ne­foy

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrisonnais | L'actu -

La cu­vée 2016 de Côtes-du-Fo­rez s’an­nonce en­core meilleure que celle de 2015, qui était dé­jà un bon mil­lé­sime.

Pour le vi­ti­cul­teur Gilles Bon­ne­foy, « les condi­tions cette an­née sont idéales : les sols sont secs et il ne fait pas trop chaud. La qua­li­té a bien aug­men­té sur les der­niers jours, le grain a mû­ri et le de­gré d’al­cool a pro­gres­sé. Les deux tiers des pluies, fin sep­tembre, ont dé­blo­qué la vigne qui était stres­sée par la sé­che­resse. La pho­to­syn­thèse est re­par­tie et a per­mis d’at­teindre un de­gré ex­cep­tion­nel de 11,5 à 13°. C’est très en­cou­ra­geant pour les vins qui se­ront pro­duits, aus­si bien en blanc qu’en rouge. »

Le groupe de 20 à 22 ou­vriers ven­dan­geurs est consti­tué en ma­jo­ri­té d’ha­bi­tués et de jeunes re­trai­tés du sec­teur. Des sai­son­niers viennent ren­for­cer l’équipe, par­fois après avoir oeu­vré dans le Beau­jo­lais. « Ils tra­vaillent dans un bon état d’es­prit, avec plai­sir. La cui­sine est faite sur place et les re­pas sont par­ta­gés dans la convi­via­li­té ».

Le doyen des ven­dan­geurs au Do­maine de la Ma­done af­fiche 68 ans. Victoria, la plus jeune, est âgée, elle, de 18 ans. Elle est étu­diante et vient de Pra­long. C’est sa pre­mière ex­pé­rience de vendanges. Le plus ex­pé­ri­men­té, avec huit ans de vendanges à La Ma­done, est un ho­mo­nyme de son « pa­tron », Gilles Bon­ne­foy.

DE 18 À 68 ANS. Les ven­dan­geurs de Gilles Bon­ne­foy, au Do­maine de la Ma­done, sont ac­tuel­le­ment en pleine ré­colte de rai­sins.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.