Au temps du Front po­pu­laire

L’as­so­cia­tion a or­ga­ni­sé une jour­née au­tour du Front po­pu­laire

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrison Vivre Sa Ville -

Attac Fo­rez a mis en place une jour­née sur le thème, « il y a 80 ans, le Front po­pu­laire », sa­me­di 15 oc­tobre. Les his­to­riens lo­caux Claude Lat­ta et Jean-Mi­chel Stei­ner ont don­né cha­cun une confé­rence… et une belle le­çon d’his­toire.

Avec l’ob­jec­tif d’évo­quer « une pé­riode de notre his­toire à tra­vers de nou­velles images et un nou­veau re­gard », Attac Fo­rez a or­ga­ni­sé un après­mi­di consa­cré au Front po­pu­laire (coa­li­tion de par­tis de gauche qui gou­ver­na la France de 1936 à 1938). et contexte in­ter­na­tio­nal » par Jean­Mi­chel Stei­ner.

Claude Lat­ta a pré­sen­té le Front po­pu­laire comme « une pé­riode pa­ra­doxale, parce que courte mais pro­duc­trice de pro­fonds chan­ge­ments dans la vie de la classe ou­vrière avec le gou­ver­ne­ment de Léon Blum et l’oc­cu­pa­tion des usines ». Les congés payés res­tent at­ta­chés à cette pé­riode, tout comme ses fêtes po­pu­laires, alors que l’Eu­rope su­bit la mon­tée du fas­cisme.

Si, dans la Loire, SaintÉ­tienne de­vient la pre­mière ville di­ri­gée par le Front po­pu­laire en 1935, sous l’in­fluence de Be­noît Fra­chon, avant même le pac­ te na­tio­nal, il n’en est pas de même à Montbrison : la presse lo­cale évoque à pro­pos de la grève « des me­neurs juifs et bol­che­viques », ex­pri­mant ain­si la haine d’une par­tie des hommes po­li­tiques à l’en­contre de la gauche. Le dé­par­te­ment de la Loire connaît de longues grèves à l’au­tomne 1936 et au dé­but de l’an­née 1937, no­tam­ment dans l’en­tre­prise Mi­mard ou aux Acié­ries de Saint­Cha­mond…

Des échecs…

Jean­Mi­chel Stei­ner a en­suite ana­ly­sé comment cette « ré­vo­lu­tion man­quée » a mul­ti­plié les échecs : un échec so­cial parce qu’elle n’a pas per­ mis l’éman­ci­pa­tion des femmes, un échec po­li­tique en « igno­rant » le pro­blème co­lo­nial, un échec éco­no­mique lorsque le pa­tro­nat a re­fu­sé d’ap­pli­quer cer­taines dé­ci­sions en­traî­nant de longues grèves. Le mou­ve­ment ou­vrier est bri­sé en 1939, beau­coup d’es­poirs dé­çus et le Front po­pu­laire est té­ta­ni­sé par la vio­lence des ré­gimes to­ta­li­taires.

Ces deux in­ter­ven­tions ont été sui­vies d’échanges ponc­tués d’ex­traits com­men­tés du film À nous la vie, de Jean­Fran­çois De­las­sus.

À Montbrison, la presse évoque des me­neurs juifs et bol­che­viques

IL Y A 80 ANS, LE FRONT PO­PU­LAIRE. Jacques Mar­ti­nez, pré­sident d’Attac Fo­rez (à gauche), a in­tro­duit les confé­rences ani­mées par les his­to­riens lo­caux Claude Lat­ta et Jean-Mi­chel Stei­ner.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.