Fer­mez le centre de for­ma­tion !

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Sports La Gazette Des Verts - Pierre-Oli­vier Vé­rot

Nous avons com­pris pour­quoi les dif­fu­seurs choi­sis­saient le di­manche après-mi­di pour re­trans­mettre les matchs de l’ASSE : c’est pour fa­vo­ri­ser la sieste do­mi­ni­cale des hon­nêtes tra­vailleurs. 90 mn de re­pos ré­pa­ra­teur, ça n’a pas de prix ! En plus, avec les Verts 2016-2017, c’est pra­tique : si on veut éven­tuel­le­ment voir un but, il suf­fit de pro­gram­mer son ré­veil pour le temps ad­di­tion­nel. Pour le reste, cir­cu­lez, y’a rien à voir ! Di­manche der­nier, face à Di­jon, Ch­ris­tophe Gal­tier a fait mine de s’au­to­fla­gel­ler en re­met­tant en cause sa propre com­po­si­tion d’équipe. Comme s’il ne sa­vait pas qu’un mi­lieu Clé­ment-Pa­jot-Ve­re­tout ne ga­ran­tis­sait pas la maî­trise du jeu. Comme s’il igno­rait que la tête d’Ous­sa­ma Tan­nane ne suit pas ses pieds. Comme s’il dé­cou­vrait qu’Alexan­der Sö­der­lund, seul en pointe, n’offre au­cune so­lu­tion, au­cun ap­pel. Comme si les maigres sta­tis­tiques de Ke­vin Mon­net-Pa­quet da­taient d’hier. On pour­rait ajou­ter que si le centre de for­ma­tion ne par­vient pas à four­nir de dé­fen­seurs d’un ni­veau au moins équi­valent à Cheikh M’Bengue, voire à Ke­vin Théo­phile-Ca­the­rine, de mi­lieux plus ins­pi­rés que le duo Clé­ment-Pa­jot et d’at­ta­quants plus mor­dants que le grand Nor­vé­gien, il est urgent de le fer­mer, ce­la fe­ra des éco­no­mies. Pour­tant, lorsque le pe­tit Ar­naud Nor­din est en­tré, il a ten­té et réus­si da­van­tage en quelques mi­nutes que les ai­liers ti­tu­laires. Lorsque l’on constate par qui les jeunes pousses vertes sont bar­rées, pas éton­nant de voir les plus pro­met­teurs es­poirs choi­sir d’autres écu­ries, comme Lyon (c’est dou­lou­reux à écrire…) ou Nice où l’on n’em­pile pas dans l’ef­fec­tif des troi­sièmes cou­teaux en leur re­pro­chant par la suite de ne pas être des épées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.