800 per­sonnes pour le der­nier adieu

Les obsèques de Daniel Pou­get ont eu lieu jeu­di 27 oc­tobre à la col­lé­giale de Mont­bri­son

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrisonnais - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

Amis, com­pa­gnons de voyages, Cha­zel­lards et Pon­tram­ber­tois, élus fo­ré­ziens et simples ano­nymes ont as­sis­té aux obsèques de Daniel Pou­get, jeu­di 27 oc­tobre, à la col­lé­giale No­treDame. La cé­ré­mo­nie a été me­née par le père Marc, un ami de l’eth­no­logue dé­cé­dé le 23 oc­tobre der­nier et qui re­pose dé­sor­mais dans le ca­veau fa­mi­lial à Saint-JustSaint-Ram­bert.

Une as­sem­blée qui sou­rit à un bon mot de l’homme d’église qui mène la cé­ré­mo­nie d’adieu, des hommes et des femmes qui ap­plau­dissent spon­ta­né­ment le té­moi­gnage d’un proche du dé­funt et qui ap­plau­dissent en­core à la sor­tie du cer­cueil de­vant la col­lé­giale Notre­Dame… Les obsèques de Daniel Pou­get, l’eth­no­logue fo­ré­zien dis­pa­ru à l’âge de 79 ans dans la nuit du 22 au 23 oc­tobre der­nier ( lire notre édi­tion de la se­maine der­nière), ont été à l’image de ce que fut cet homme, à la fois tou­chantes et hors­norme.

Une hu­ma­ni­té una­ni­me­ment sou­li­gnée

Quelque huit cents per­sonnes sont ve­nues rendre hom­mage à ce Sté­pha­nois de nais­sance, pon­tram­ber­tois d’adop­tion et fo­ré­zien dans l’ âme, jeu­di 27 oc­tobre en mi­lieu de ma­ti­née. Par­mi la foule des ano­nymes, Di­no Ci­nié­ri, le dé­pu­té de la qua­trième cir­cons­crip­tion de la Loire dont dé­pend Saint­JustSaint­Ram­bert, com­mune où Daniel Pou­get a créé le mu­sée des amis du vieux Saint­Ram­bert, de­ve­nu mu­sée des ci­vi­li­sa­tions, et Ch­ris­tophe Ba­zile, le maire de Mont­bri­son et vi­ce­pré­sident de Loire­Fo­rez où a long­temps exer­cé l’an­cien conser­va­teur des mu­sées fo­ré­ziens. Alain Lau­ren­don, vice­pré­sident du Con­seil dé­par­te­men­tal de la Loire et an­cien maire de SaintJu st­ Saint­ Ram­bert était éga­le­ment pré­sent, tout comme Ch­ris­tiane Brun­Jar­ry, maire de Chazelles­sur­La­vieu, pe­tite com­mune du Haut­Fo­rez où Daniel Pou­get et sa femme, Ma­rie, avaient ou­vert leur ca­bi­net de cu­rio­si­tés.

Les maires de Sury­le­Com­tal ( Yves Mar­tin) et de Saint­Mar­cel­lin­en­Fo­rez ( Éric Lar­don) avaient aus­si te­nu à ac­com­pa­gner « un homme qui a su nous en­traî­ner dans son hu­ma­ni­té, un homme qui se lais­sait prendre sa ri­chesse », tel que l’a dé­crit le père Marc dont l’orai­son a dé­mon­tré com­bien il était proche du dé­funt. « Dieu s’est nom­mé à lui alors que lui n’a ja­mais nom­mé Dieu », a ex­pli­qué l’ec­clé­siaste qui a vu « une his­toire d’hu­ma­ni­té dans l’en­ga­ ge ment de Daniel( Poug et, NDLR) au­près des peuples du monde ». Le père Marc a en­suite in­vi­té sa fa­mille à « ne rien re­gret­ter, vous, comme nous, qui êtes tel­le­ment riches de l’avoir cô­toyé ».

L’élo­quence de Jean-Fran­çois Chos­sy

L’autre temps fort de ces obsèques a été le té­moi­gnage de l’an­cien dé­pu­té de la Loire, Jean­Fran­çois Chos­sy. Le tri­bun a sa­lué l’exis­tence d’un homme « com­plice en ami­tié, qui était tou­jours dans la fra­ter­ni­té de l’échange » et qui a dé­mon­tré qu’ « il n’existe pas de vie mi­nus­cule ». Jean­Fran­çois Chos­sy gar­de­ra le sou­ve­nir d’« un scien­ti­fique de l’in­cer­ti­tude qui avait foi en lui­même. Nous nous sommes éva­dés avec toi et pour ça, nous de­vons te dire mer­ci », a conclu l’ora­teur.

À l’issue de la cé­ré­mo­nie, Daniel Pou­get a été in­hu­mé dans le ca­veau fa­mi­lial de Saint­JustSaint­Ram­bert.

CÉ­RÉ­MO­NIE. Le père Marc a in­vi­té son au­di­toire à « glis­ser Daniel dans les mains du Sei­gneur ».

HOM­MAGE. La sor­tie du cer­cueil s’est faite sous les ap­pau­dis­se­ments nour­ris de plu­sieurs cen­taines de per­sonnes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.