70 M€ de gains dans les ca­si­nos fo­ré­ziens

Bi­lan 2016 sa­tis­fai­sant pour les éta­blis­se­ments de Mon­trond­les­Bains, Saint­Gal­mier et Noi­ré­table

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

Les chiffres se­ront of­fi­cia­li­sés dans le cou­rant du mois de jan­vier mais 2016 a glo­ba­le­ment été une bonne an­née pour les ca­si­nos de Mon­trond-les-Bains, SaintGal­mier et Noi­ré­table. Les trois éta­blis­se­ments es­pèrent bien pro­lon­ger la ten­dance en 2017.

Il y avait foule dans la nuit du sa­me­di 31 dé­cembre 2016 au di­manche 1er jan­vier 2017 au Joa ca­si­no de Mon­trond­lesBains. Plus de trois cents per­sonnes avaient ré­ser­vé pour le ré­veillon de la Saint­Syl­vestre, « une soi­rée à part dans l’an­née avec une am­biance par­ti­cu­lière, avoue Maxime Luc­ciar­di, le di­rec­teur gé­né­ral de l’éta­blis­se­ment de jeux mon­tron­dais. Il faut que tout soit par­fait car nous ac­cueillons cette nuit­là une clien­tèle qui ne vient qu’une seule fois dans l’an­née. À nous de leur don­ner en­vie de re­ve­nir. »

Cette bonne fré­quen­ta­tion vien­dra abon­der le bi­lan 2017 car, dans les ca­si­nos fran­çais, l’exer­cice comp­table s’étale du 1er no­vembre au 31 oc­tobre. Les chiffres of­fi­ciels de l’exer­cice 2016 n’ont pas en­core été dif­fu­sés par le mi­nis­tère de l’In­té­rieur (ils le se­ront dans le cou­rant du mois de jan­vier) mais grâce aux syn­di­cats ­ il en existe trois en France, le syn­di­cat des ca­si­nos de France, le syn­di­cat des ca­si­nos mo­dernes de France et l’as­so­cia­tion des ca­si­nos in­dé­pen­dants de France ­ tout le monde sait exac­te­ment dans quel sens a tour­né la roue.

Près de 590.000 en­trées dans le Fo­rez

Pour les trois ca­si­nos li­gé­riens de Mon­trond­lesBains, Saint­Gal­mier et Noi­ré­table (lire en­ca­dré ci­contre), le der­nier bi­lan est glo­ba­le­ment sa­tis­fai­sant. Près de 357.000 per­sonnes ont fré­quen­té le Joa ca­si­no mon­tron­dais (356.312 exac­te­ment) en 2016, « ce qui re­pré­sente une hausse de 7 % », sou­ligne Maxime Luc­ciar­di. « Pra­ti­que­ment neuf fois la ca­pa­ci­té du stade Geof­froy­Gui­chard à Mon­trond­les­Bains », com­pare, tout sou­rire, Na­tha­ly Du­four, res­pon­sable mar­ke­ting et com­mu­ni­ca­tion de l’éta­blis­se­ment de l’ex­groupe Mo­li­flor loi­sirs, nu­mé­ro trois fran­çais des ca­si­nos et pre­mier ac­teur du sec­teur dans la Loire.

Éclat sen­si­ble­ment si­mi­laire au ca­si­no Le Lion blanc de Saint­Gal­mier où Louis Ley­dier a en­re­gis­tré une hausse de fré­quen­ta­tion de 10 % à 156.000 vi­si­teurs lors du der­nier exer­cice. Une pro­gres­sion at­ten­due après les quelque 142.000 en­trées réa­li­sées sur l’exer­cice 2015, contre 150.000 l’an­née pré­cé­dente. La faute à un pro­gramme de tra­vaux de 1,7 mil­lion d’eu­ros éche­lon­né sur un an et de­mi afin de mo­der­ni­ser et ré­no­ver l’an­cienne Villa Ra­mel. Après la ré­fec­tion du hall d’ac­cueil, l’agran­dis­se­ment de la ligne de cais­ ses, la ré­or­ga­ni­sa­tion du bar, l’ou­ver­ture des pers­pec­tives… les es­paces ré­cep­tifs ont été ren­dus à la clien­tèle qui a pu re­prendre ses ha­bi­tudes ou en prendre de nou­velles. « C’est pas mal car nous sommes sur une aug­men­ta­tion ré­gu­lière », ré­sume l’ex­pé­ri­men­té di­ri­geant qui est aux com­mandes de cette pro­prié­té du groupe Par­touche, nu­mé­ro un du sec­teur avec plus d’une qua­ran­taine d’adresses en France, de­puis plus de quatre ans. « Je re­marque sur­tout que nos clients n’ont pas été per­tur­bés par les tra­vaux réa­li­sés pour amé­lio­rer leur ac­cueil et leur confort », pour­suit le di­rec­teur bal­do­mé­rien qui en­tend dé­sor­mais dé­ve­lop­per l’ac­ cueil de ban­quets, de ma­riages, de ré­cep­tions ou en­core d’as­sem­blées gé­né­rales. « Je sou­haite que ce ca­si­no ait une im­pli­ca­tion de plus en plus forte dans la vie de la com­mune », in­siste ce­lui qui pos­sède un atout de taille : une belle pis­cine qui en­re­gistre 11.000 à 12.000 en­trées par sai­son et draine un pu­blic qui va bien au­de­là de la plaine du Fo­rez sud, jus­qu’à Saint­Étienne.

Concur­rence dés­équi­li­brée

Dans un contexte re­de­ve­nu fa­vo­rable aux ex­ploi­tants, Le Lion blanc a en­re­gis­tré la plus forte pro­gres­sion de son pro­duit brut des jeux (PBJ) ­ ce qu’en­caissent les ca­si­no­tiers après re­dis­tri­bu­tion des gains aux joueurs ­ qui s’éta­blit à 11 M€, soit + 7 % par rap­port à 2015 et re­ven­dique un taux de re­dis­tri­bu­tion de 93,6 % de son parc de 125 ma­chines à sous. Néan­moins, Louis Ley­dier as­sure qu’il n’est « pas tout le temps sur les chiffres », sous­en­ten­du qu’il n’est pas ob­nu­bi­lé par la com­pa­rai­son avec les ré­sul­tats de son concur­rent et confrère mon­tron­dais.

Il faut dire que le pa­ral­lèle est to­ta­le­ment dés­équi­li­bré puisque le Joa ca­si­no ex­ploite 225 ma­chines à sous, prin­ci­pale at­trac­tion de ces lieux de jeux d’ar­gent qui tentent, par tous les moyens, de faire évo­luer leur image vers l’uni­vers des loi­sirs et de la dé­tente. Avec un PBJ à un peu plus de 21 M€ et un taux de re­dis­tri­bu­tion (aus­si ap­pe­lé taux de re­tour au joueur) de plus de 92 %, Maxime Luc­ciar­di note « une pro­gres­sion si­gni­fi­ca­tive de 3,3 % de son chiffre d’af­faires (CA) brut », chiffre en hausse de­puis deux ans.

Le di­rec­teur y voit « la va­li­da­tion des choix ef­fec­tués pour ce ca­si­no nou­velle gé­né­ra­tion avec la moi­tié de la sur­face dé­diée aux loi­sirs ». Ain­si, le groupe qui pos­sède vingt­deux ca­si­nos a in­ves­ti près de 20 M€ dans son der­nier né, à La Seyne­sur­Mer, dans le Var, ou­vert dé­but 2016 dans l’es­prit de l’éta­blis­se­ment fo­ré­zien. L’ob­jec­tif est d’at­ti­rer une nou­velle clien­tèle, moins for­tu­née mais plus jeune, moins ha­bi­tuée aux jeux d’ar­gent mais sus­cep­tible d’y venir. « Un de nos nou­veaux clients sur deux a moins de 35 ans », glisse Na­tha­ly Du­four qui fait éga­le­ment no­ter qu’un tiers de « sa » clien­tèle a moins de 25 ans.

Plus de 170 em­plois di­rects dans la Loire

Afin de pour­suivre sur cette ten­dance, les deux ca­si­nos fo­ré­ziens ont re­vu la carte de leur bras­se­rie res­pec­tive (55.000 cou­verts à Mon­trond, un nou­veau chef à Saint­Gal­mier), mul­ti­plient les nou­veau­tés (un fu­tur bar des sports di­gi­tal au Joa ca­si­no, un par­te­na­riat avec le ca­fé­théâtre KFT pour l’éta­blis­se­ment bal­do­mé­rien) et sont tou­jours prêts à in­ves­tir (dans une qua­trième ex­ten­sion du par­king d’en­vi­ron 50 places à Mon­trond, dans la ré­no­va­tion du sa­lon Ta­ra, 190 m², pour une ca­pa­ci­té d’ac­cueil de 100 à 300 per­sonnes à SaintGal­mier).

D’une ma­nière gé­né­rale, les ex­ploi­tants misent sur un re­bond du­rable du mar­ché des jeux en France

(où Pa­ris de­meure l’une des rares ca­pi­tales eu­ro­péennes avec Rome à ne comp­ter au­cun ca­si­no in­tra mu­ros puisque, se­lon la loi, ces éta­blis­se­ments sont in­ter­dits dans un rayon de 100 ki­lo­mètres au­tour de la ville alors que les cercles de jeux y sont au­to­ri­sés) et de ses quelque 200 éta­blis­se­ments après les chiffres en­cou­ra­geants de 2015, en­re­gis­trés dé­but 2016. La France était alors le pays lea­der en Eu­rope en nombre de ca­si­nos et de chiffre d’af­faires réa­li­sé de­vant l’An­gle­terre.

À confir­mer pour l’exer­cice 2015/2016 dans un sec­teur qui fait di­rec­te­ment vivre plus de 15.000 per­sonnes en France (110 sa­la­riés au Joa ca­si­no de Mon­trond­lesBains, 62 au Lion blanc de Saint­Gal­mier) pour en­vi­ron 45.000 em­plois in­di­rects. ■

La va­li­da­tion du concept pour le Joa ca­si­no de Mon­trond

Le Lion blanc de Saint­Gal­mier veut dé­ve­lop­per l’évé­ne­men­tiel

MON­TROND-LES-BAINS. Maxime Luc­ciar­di a per­son­nel­le­ment par­ti­ci­pé aux né­go­cia­tions me­nées aux États-Unis pour ache­ter la plus grande ma­chine à sous d’Eu­rope (3,10 m de haut, 1,20 m de large, 500 kg), une ex­clu­si­vi­té pré­sente dans cha­cun des vingt-deux éta­blis­se­ments du groupe Joa.

SAINT-GAL­MIER. Après les tra­vaux me­nés pen­dant un an et de­mi, l’éta­blis­se­ment en­tend confor­ter son im­pli­ca­tion dans la vie lo­cale bal­do­mé­rienne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.