« Le risque de la bio in­ten­sive »

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Vie Départementale -

Le re­trait de fi­nan­ce­ment aux ac­teurs his­to­riques de l’agri­cul­ture bio­lo­gique in­duit par le nou­veau plan de la ma­jo­ri­té Wau­quiez (Les Ré­pu­bli­cains) n’a pas man­qué de sou­le­ver les cri­tiques. La Fé­dé­ra­tion ré­gio­nale d’agri­cul­ture bio­lo­gique (Frab) voit ain­si sa sub­ven­tion pas­ser de 720.000 € à 220.000 €. Ap­puiBio, Terre de liens ou le ré­seau des Amap de­vront aus­si ap­prendre à faire avec moins. Mais c’est sur­tout l’ar­ri­vée dans la gou­ver­nance du plan de l’As­so­cia­tion ré­gio­nale des in­dus­tries agroa­li­men­taires (Aria) pré­si­dée par Jean-Claude Guillon, an­cien di­rec­teur de la com­mu­ni­ca­tion du se­men­cier Li­ma­grain, qui in­quiète. « Laurent Wau­quiez in­tro­duit le loup dans la ber­ge­rie. Il y a de nom­breuses ma­nières de faire du bio, le risque est de faire de la bio in­ten­sive », com­mente Co­rinne Mo­rel-Dar­leux, conseillère ré­gio­nale Front de gauche.

« Nous avons vou­lu mettre tout le monde au­tour de la table y com­pris les in­dus­triels mais Aria ne bé­né­fi­cie dans le plan d’au­cun fi­nan­ce­ment », ré­pond Do­mi­nique Des­pras, conseiller ré­gio­nal cen­triste dé­lé­gué à l’agri­cul­ture bio. Les chambres d’agri­cul­ture joue­ront un rôle pré­pon­dé­rant dans le dé­ve­lop­pe­ment du bio en Au­vergne Rhône-Alpes, les ré­seaux as­so­cia­tifs y voyant une nou­velle main­mise sur le sec­teur de la FNSEA, le syn­di­cat agri­cole ma­jo­ri­taire, long­temps mo­teur du pro­duc­ti­visme. « Ce sont les mêmes qui ont re­pro­ché aux chambres d’agri­cul­ture de ne pas s’in­ves­tir as­sez dans l’agri­cul­ture bio qui cri­tiquent le rôle qu’elles au­ront à jouer dans le nou­veau plan ré­gio­nal », ré­plique M. Des­pras, an­cien pré­sident de la FDSEA du Rhône.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.