Une cel­lule de crise pour gé­rer l’épi­dé­mie de grippe

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Vie Départementale -

Ar­ri­vée avec deux mois d’avance sur l’an­née der­nière, la grippe a fait mon­ter la ten­sion au centre hos­pi­ta­lier du Fo­rez ces der­niers jours. Rien de grave ce­pen­dant.

Trois pa­tients hos­pi­ta­li­sés à Feurs, quatre à Mont­bri­son, dont un en­fant : la grippe s’est abat­tue sur le Fo­rez voi­là dix jours, ajou­tant aux contraintes de plan­ning de fin d’an­née : gé­né­ra­listes ab­sents, per­son­nels hos­pi­ta­liers en congés et pic de ma­la­die… chez les soi­gnants ! Consé­quence : di­manche 1er jan­vier, il ne res­ tait plus un lit de libre au centre hos­pi­ta­lier (CH) du Fo­rez. Les équipes, ren­for­cées d’une in­fir­mière et d’un ur­gen­tiste, ont dû com­po­ser, comme par­tout en France, avec quelques pa­tients ins­tal­lés dans les cou­loirs der­rière des pa­ra­vents. Une pé­riode « ten­due » que Ma­rieAn­drée Por­tier, la di­rec­trice, avait pour­tant an­ti­ci­pée, te­nant une cel­lule de crise, deux fois par jour, pour « mieux gé­rer le flux de lits ». « Le pro­blème, glisse­elle, c’est que nous sommes en­va­his par des per­sonnes qui ne re­lèvent pas de la vé­ri­table ur­gence. Il faut que cha­cun soit cor­rect et rai­son­nable ».

Rai­son­né, aus­si, lors d’un simple pas­sage à l’hô­pi­tal. Alors que le CH du Fo­rez in­vite ses per­son­nels à se faire vac­ci­ner contre la grippe, les vi­sites sont au­jourd’hui li­mi­tées et le port du masque im­po­sé aux gens souf­frants. ■

D’ILLUS­TRA­TION. PHO­TO

UR­GENCES.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.