« Dé­nor­ma­li­ser le ta­bac »

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Vie Départementale -

Pour le doc­teur Phuc Nguyen du centre d’ad­dic­to­lo­gie de Roanne, la gé­né­ra­li­sa­tion du pa­quet neutre consti­tue « une bonne chose qui va per­mettre de dé­nor­ma­li­ser en­core un peu plus le ta­bac. Comme pour le jus d’orange ou les yaourts, les in­dus­triels n’au­raient pas fait au­tant d’ef­forts pour le pa­cka­ging si ce­la n’avait pas d’impact sur les ventes. Mais at­ten­tion, pré­cise le mé­de­cin, per­sonne ne va dire : “j’ar­rête de fu­mer à cause du pa­quet neutre” ! Tou­te­fois, le pa­cka­ging agit de fa­çon in­cons­ciente. Plus on cu­mule les me­sures qui dé­nor­ma­lisent le ta­bac comme en agis­sant sur le prix, en in­ter­di­sant de fu­mer dans les lieux pu­blics, ou avec le pa­quet neutre, et plus on aug­men­te­ra l’en­vie d’ar­rê­ter. » D’après ce pro­fes­sion­nel de san­té, les études montrent par exemple « qu’une aug­men­ta­tion franche du prix, de l’ordre de 20 %, aurait un réel impact ». 80 à 85 % des fu­meurs de ta­bac sont dé­pen­dants et un fu­meur sur deux mour­ra du ta­ba­gisme, rap­pelle l’ad­dic­to­logue. Chaque an­née, 72.000 per­sonnes dé­cèdent des suites de cette ad­dic­tion. « Beau­coup de gens ont en­vie d’ar­rê­ter ou sim­ple­ment de ré­duire leur consom­ma­tion. On peut les ai­der en tra­vaillant no­tam­ment sur leurs doutes et leur mo­ti­va­tion. Il ne faut pas hé­si­ter à en par­ler aux pro­fes­sion­nels de san­té ». Ser­vice d’ad­dic­to­lo­gie du centre hos­pi­ta­lier du Fo­rez. Ren­sei­gne­ments au 04.77.27.52.66.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.