Vive le vent d’hi­ver

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Zapping -

Ha­bi­tués au ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique que nous sommes, c’est de­ve­nu l’ob­jet du plus pro­fond éton­ne­ment : il fait froid en hi­ver. Sans blague ? Dix jours qu’il faut dé­ge­ler son pare-brise le matin au ré­veil. Dix jours que le ther­mo­mètre en­re­gistre des “mi­ni­males” né­ga­tives. Dix jours que l’on nous couve de re­com­man­da­tions du style : pré­fé­rez res­ter au chaud, n’ou­bliez pas de mettre un sur­pull, pre­nez garde au ver­glas et que les su­per­la­tifs fleu­rissent à chaque bul­le­tin mé­téo : im­pres­sion­nant, me­na­çant, ex­cep­tion­nel.

La France tremble par -8 quand nos aïeuls sup­por­taient al­lé­gre­ment un -20 en 1985 et un -23 en 1963. Mais c’est que l’Hexa­gone, et plus par­ti­cu­liè­re­ment la Loire, se sont ha­bi­tués aux dou­ceurs mé­di­ter­ra­néennes. On ne s’in­quiète même plus du faible en­nei­ge­ment de la sta­tion de Chal­ma­zel, des ver­sants fi­gés dans leur cou­leur brune ; les ca­nons à neige fe­ront bien l’oeuvre du ciel. L’hi­ver se meurt et ses ten­ta­tives de re­con­quête, de­ve­nues trop rares, agacent les es­prits : les moins vaillants, vic­times de « trouble af­fec­tif sai­son­nier », pré­textent du givre pour res­ter sous la couette. Alors ça caille, oui, un peu, mais c’est tant mieux. Preuve que la na­ture peut en­core sur­seoire au triste sort que lui ré­servent les trente pro­chaines an­nées alors que cer­tains scien­ti­fiques s’ar­rogent dé­jà des pou­voirs at­mo­sphé­riques (les Émirats arabes unis pour­raient faire pleu­voir sur com­mande et les tou­ristes skient de­puis dix ans par 40 de­grés à Du­baï). Alerte. Une nou­velle vague po­laire est an­non­cée pour ce week-end. Amis lec­teurs, gar­dez la tête… froide.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.