Un do­sage des­ti­né à res­pec­ter les nou­veaux équi­libres

Com­ment a été éla­bo­ré le nou­vel exé­cu­tif de la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion Loire Fo­rez ?

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Intercommunalités : Les Lignes ont bougé dans le F - Ro­dolphe Mon­ta­gnier

L’élec­tion, mé­mo­rable (lire notre édi­tion de la se­maine der­nière) des quinze vi­ce­pré­si­dents, des huit conseillers dé­lé­gués thé­ma­tiques et des six conseillers dé­lé­gués ré­fé­rents de sec­teur de la nou­velle com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion Loire Fo­rez (Calf) a du­ré des heures mais il a fal­lu en­core plus de temps et de né­go­cia­tions au pré­sident Alain Ber­théas pour éla­bo­rer la liste des heu­reux et moins heu­reux élus et res­pec­ter les équi­libres du nou­veau pé­ri­mètre in­ter­com­mu­nal. Décryptage.

Le 24 jan­vier, lors du pro­chain con­seil com­mu­nau­taire de Loire Fo­rez, le nou­vel exé­cu­tif pren­dra place au­tour du pré­sident Alain Ber­théas. Quinze vice­pré­si­dents et huit conseillers dé­lé­gués thé­ma­tiques en­tou­re­ront un homme qui, bien avant sa ré­élec­tion, le 3 jan­vier der­nier (lire notre édi­tion du 5 jan­vier), avait en­ta­mé les dis­cus­sions avec ses col­lègues afin d’éla­bo­rer la liste de celles et ceux sus­cep­tibles de l’ac­com­pa­ gner dans la ges­tion de la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion élar­gie à 88 com­munes et 106.574 ha­bi­tants is­sus de quatre in­ter­com­mu­na­li­tés dé­sor­mais ras­sem­blées (Loire Fo­rez, Mon­tagnes du Haut­Fo­rez, Pays d’As­trée et Pays de Saint­Bon­netle­Châ­teau).

Ils étaient nom­breux à vou­loir s’in­ves­tir mais tous n’ont pas pu être ser­vis. Sou­cieux que l’exé­cu­tif « re­flète les équi­libres, res­pecte les cen­tra­li­tés, s’ouvre à des ho­ri­zons va­riés et à toutes les sen­si­bi­li­tés po­li­tiques », Alain Ber­théas a lo­gi­que­ment ou­vert la porte aux nou­veaux ar­ri­vants. À com­men­cer par Pierre Dre­vet. Compte te­nu du poids de la po­pu­la­tion de l’ex­com­mu­nau­té de com­munes du Pays d’As­trée (CCPA) qu’il pré­si­dait, le maire de Sainte­Agathe­la­Bou­te­resse a ob­te­nu une troi­sième vice­pré­si­dence. Idem pour Pierre­Jean Rochette, élu 10e vice­pré­sident, même si le maire de Boën­sur­Li­gnon a pu se rendre compte lors de son élec­tion (79 voix pour et 30 votes nuls ou blancs sur 128 vo­tants) que sa per­son­na­li­té ne laisse per­sonne in­dif­fé­rent.

L’élec­tion de Thier­ry Cha­va­ren, ex­pré­sident de l’ex­com­mu­nau­té de com­munes des Mon­tagnes du Haut­Fo­rez (CCMHF) à la 13e vice­pré­si­dence s’ins­crit dans cette lo­gique d’ou­ver­ture.

Des élus confor­tés…

Celle d’Éve­lyne Chou­vier, 12e vice­pré­si­dente, aus­si sauf que le maire de SaintJean­So­ley­mieux n’avait au­cune dé­lé­ga­tion dans l’ex­com­mu­nau­té de com­munes du Pays de Saint­ Bon­net­le­Châ­teau (CCPSBC) où Serge Vray était le pre­mier vice­pré­sident et se re­trouve conseiller dé­lé­gué thé­ma­tique en charge du pa­tri­moine et de l’in­for­ma­tique dans le nou­vel exé­cu­tif. Pas sûr que le mi­li­tan­tisme de l’ex­conseiller gé­né­ral PCF du can­ton de Saint­JeanSo­ley­mieux l’ait bien ai­dé…

Si les élus de la Calf an­cienne ver­sion forment la grande ma­jo­ri­té de la nou­velle équipe di­ri­geante, tous n’ont pas été ser­vis de la même ma­nière. Ch­ris­tophe Ba­zile (1er vi­ce­pré­sident) et Pierre Gi­raud (2e) confortent leur sta­tut d’in­con­tour­nables. C’est aus­si vrai pour Éric Lar­don (5e), Clau­dine Court (6e), Ro­bert Cha­pot (8e), Alain Gau­thier (9e), Ch­ris­tiane Brun­Jar­ry (11e) et Mi­chel Ro­bin (15e) qui ne des­cendent dans la hié­rar­chie que par le jeu des chaises mu­si­cales lié à la fu­sion avec les autres EPCI. L’homme qui monte est clai­re­ment Oli­vier Jo­ly. Le maire de Saint­Just­ Saint­Ram­bert qui avait af­fi­ché sa vo­lon­té de res­ter à la Calf alors que SaintÉ­tienne Mé­tro­pole plai­dait pour l’in­té­gra­tion de sa com­mune dans son pé­ri­mètre, est pas­sé de la 10e à la 4e vice­pré­si­dence.

… et quelques dé­çus

Cette dis­tri­bu­tion est cer­tai­ne­ment un peu plus dure à di­gé­rer pour Pa­trice Cou­chaud, le maire de Champ­dieu pas­sé de la 7e à la 14e vice­pré­si­dence et pour Jean­Paul Du­mas, le maire de Ma­gneux­Hau­teRive, 12e vice­pré­sident de­ve­nu « simple » conseiller dé­lé­gué thé­ma­tique. Mais les deux hommes ne sont pas du genre à faire des vagues.

No­tez en­fin que le conseiller mu­ni­ci­pal d’op­po­si­tion de Sa­vi­gneux, Bru­no Gé­ros­sier, a dis­pa­ru et que le maire ad­joint de Bon­son, Thier­ry De­ville, dé­jà pri­vé de ses dé­lé­ga­tions l’an pas­sé après que sa com­mune a ten­té de se rat­ta­cher à Saint­Étienne Mé­tro­pole, est lui aus­si ab­sent. Sans sur­prise. ■

L’homme qui monte est clai­re­ment Oli­vier Jo­ly

PIERRE DRE­VET. L’an­cien pré­sident de la com­mu­nau­té de com­munes du Pays d’As­trée (CCPA) est 4e vice-pré­sident.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.