Feurs frôle la barre des 8.000 ha­bi­tants

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Forez Est -

Les sta­tis­tiques of­fi­cielles au 1er jan­vier 2017 pu­bliées par l’Insee (Ins­ti­tut na­tio­nal de la sta­tis­tique et des études éco­no­miques) an­noncent une nette hausse de la po­pu­la­tion à Feurs. Ba­sés sur l’an­née 2014, ces chiffres dé­montrent que la com­mune a ga­gné 256 ha­bi­tants, pas­sant de 7.741 en 2009 à 7.997. Soit une pro­gres­sion de 0,7 %.

De­puis 1820, la ci­té fo­ré­zienne, qui comp­tait alors 2.000 ré­si­dents, a connu une crois­sance ré­gu­lière pour pas­ser à 6.649 ha­bi­tants en 1968. Feurs a même fran­chi la barre sym­bo­lique des 8.000 en 1982 (8.012), avant de connaître une dé­crois­sance pen­dant plu­sieurs an­nées, ce qui lui a va­lu de re­ve­nir à 7.376 âmes en 2007.

Feurs a de­puis re­dres­sé la barre et pour­sui­vi ain­si son es­sor. Des fluc­tua­tions dé­mo­gra­phiques en grande par­tie liées à l’ins­tal­la­ tion d’en­tre­prises à la re­cherche de main­d’oeuvre. Les dé­mé­na­ge­ments ou fer­me­tures ont en­traî­né de fac­to la baisse de la po­pu­la­tion de Feurs, à l’image de Feurs­Mé­tal qui em­ployait presque 1.000 sa­la­riés en 1967 contre à peine plus de 300 au­jour­ d’hui.

Dans sa dy­na­mique ac­tuelle, Feurs de­vrait cer­tai­ne­ment dé­pas­ser à nou­veau la barre des 8.000 en 2017. Une sa­tis­fac­tion pour le maire, Jean­Pierre Taite : « Nous fai­sons en sorte que les gens soient bien ac­cueillis. Notre po­si­ tion géo­gra­phique cen­trale au coeur du dé­par­te­ment et les in­fra­struc­tures de trans­port ­deux au­to­routes et une gare­ font que nous of­frons tous les ser­vices d’une grande ville sans en avoir les in­con­vé­nients. Les nou­veaux ar­ri­vants viennent ici pour trou­ver une cer­taine qua­li­té de vie et la sé­cu­ri­té propre aux villes moyennes comme Feurs. Un tis­su éco­no­mique dy­na­mique, de nou­veaux pro­jets im­mo­bi­liers et un centre­ville at­trayant et vi­vant com­plètent nos atouts », confie l’édile fo­ré­zien.

Les com­munes voi­sines aus­si…

Les com­munes voi­sines bé­né­fi­cient du rayon­ne­ment im­mé­diat de la ci­té fo­ré­zienne et af­fichent elles aus­si un dy­na­misme dé­mo­gra­phique évident, avec 970 ha­bi­tants de plus sur le pé­ri­mètre de l’an­cien can­ton de Feurs. Presque toutes af­fichent un bi­lan po­si­tif à l’image de Mi­zé­rieux (+ 4,5 %). À l’in­verse, quelques­unes ont connu un lé­ger dé­clin (moins de 1 %) comme Pa­nis­sières, Sal­vi­zi­net, Saint­Bar­thé­lé­my­Les­tra et Saint­Mar­tin­Les­tra. ■

Des fluc­tua­tions liées à la vie éco­no­mique

CROIS­SANCE. Feurs doit cer­tai­ne­ment dé­pas­ser la barre des 8.000 ha­bi­tants ac­tuel­le­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.