« Nous sommes dans l’obli­ga­tion de ga­gner »

Julien Cor­tey

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Sports -

« La trêve a fait du bien, sur­tout dans les têtes », re­con­naît l’en­traî­neur des EFF qui es­time que « le clas­se­ment, qu’il faut ar­rê­ter de re­gar­der, ne re­flète pas ce que vaut vrai­ment l’équipe ». Sauf en cas de vic­toire dans le der­by qui nour­ri­rait de lo­giques es­poirs pour la suite de la sai­son.

« Quel bi­lan ti­rez-vous de cette pre­mière moi­tié d’exer­cice ?

Je ne me cache pas, il n’est pas bon puisque nous ne sommes pas dans les ob­jec­tifs. Il y a eu des bles­sés, c’est vrai (Za­ka Alao et Ben­ja­min Tillon ont été ab­sents un mois et treize se­maines pour Théo Vial, N.D.L.R.), le dé­part de Ry­tis Bi­liar­tas (le Li­tua­nien avait le mal du pays, il a été rem­pla­cé par le Serbe Vla­di­ca Jo­va­no­vic, mi­oc­tobre, N.D.L.R.) mais ce ne sont pas des ex­cuses. Je sa­vais qu’avec neuf joueurs contre onze l’an pas­sé ­ un choix contraint par les fi­nances ­ ce se­rait plus dif­fi­cile mais je re­grette que ceux qui ont eu du temps de jeu n’aient pas ap­por­té plus en­core. Il faut sa­voir sai­sir les op­ por­tu­ni­tés.

Com­ment se pré­sente ce der­by ?

La trêve a fait du bien. Au mo­ral sur­tout car il y avait une fa­tigue men­tale. Les joueurs ont cou­pé pen­dant une se­maine com­plète. Pour l’équipe, ce der­by est un match comme un autre.

Le suc­cès du week-end pas­sé face au Puy-en-Ve­lay change un peu l’ap­proche ?

Non. Cette vic­toire fait du bien mais nous sommes tou­jours dans l’obli­ga­tion de ga­gner. Trois matches à do­mi­cile de suite, nous avons fait un tiers du che­min, et pas le plus ar­du. » ■

EFF. Julien Cor­tey.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.