Ma­rie-Christine Villard quitte le centre hos­pi­ta­lier pour une re­traite mé­ri­tée

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Monts Du Lyonnais -

Ayant dé­bu­té comme veilleuse de nuit puis comme aide­soi­gnante, Ma­rie­Christine Villard dé­cide de re­par­tir à l’école pour suivre, à 47 ans, une for­ma­tion d’ani­ma­trice en mi­lieu hos­pi­ta­lier.

À l’is­sue de celle­ci, elle ré­in­tègre l’hô­pi­tal de Saint­Sym­pho­rien en 2005.

Son pre­mier ob­jec­tif est de créer une as­so­cia­tion pour fé­dé­rer les bé­né­voles dé­jà très nom­breux à ve­nir dis­traire les ré­si­dents. « Sou­rire et par­tage » est née en 2007 et une équipe d’une cin­quan­taine de vo­lon­taires la fait vivre avec beau­coup d’éner­gie et de dy­na­misme.

« L’ani­ma­tion est une vé­ri­table thé­ra­pie pour les ma­lades » sou­tient ma­dame Villard.

Du­rant 11 an­nées Ma­rieCh­ris­tine a beau­coup don­né pour rendre plus agréables les jour­nées des ré­si­dents, en­tou­rée de bé­né­voles com­pé­tents et dis­po­nibles. Elle se re­tire, l’es­prit rem­pli de sou­ve­nirs, dont les plus im­por­tants pour elle sont la créa­tion de l’as­so­cia­tion de bé­né­voles, les pro­jets à thème, les sé­jours en va­cances et jour­nées pi­que­nique, l’ate­lier d’écri­ture et, plus ré­cem­ment, le concert d’Alain Hi­ver. Au­jourd’hui Ma­rie­Christine s’en va pour pro­fi­ter d’une belle re­traite, par­fai­te­ment confiante des com­pé­tences de sa col­lègue Va­nes­sa, mais tout de même un peu in­quiète quant à l’ave­nir de l’ac­ti­vi­té ani­ma­tion qui, pour elle, est d’une ex­trême im­por­tance pour amé­lio­rer le quo­ti­dien des ré­si­dents.

« L’ani­ma­tion est une vé­ri­table thé­ra­pie pour les ma­lades »

RE­TRAI­TÉE. Ma­rie-Christine Villard quitte le centre hos­pi­ta­lier mais reste membre bé­né­vole à l’as­so­cia­tion Sou­rire et Par­tage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.