Ce Mont­bri­son que vous n’avez ja­mais vu

Le Pays Fo­rez­Coeur de Loire a vi­si­té les caves et les gre­niers de l’an­cien couvent des Vi­si­tan­dines

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrisonnais - Lae­ti­tia Co­hen­det lae­ti­tia.co­hen­det@cen­tre­france.com

Per­sonne n’y pé­nètre ja­mais. Une fois n’est pas cou­tume, les Amis de la col­line du cal­vaire ont eu ac­cès aux sous-sols et aux sou­pentes de la cour d’as­sises.

L es Amis de la col­line du cal­vaire avaient ren­dez­vous, ven­dre­di 20 jan­vier, au tri­bu­nal d’ins­tance de Mont­bri­son pour vi­si­ter les re­coins mys­té­rieux du bâ­ti­ment.

Em­me­nés par Jean­Luc Per­bet, di­rec­teur de greffe, Ro­ger Brunel, le pré­sident, Co­rinne Car­do­so, la se­cré­taire, les his­to­riens Pierre Dre­vet et Ch­ris­tophe Ma­the­vot ont re­mon­té le dé­dale des cou­loirs pour sor­tir dans l’ar­rière­cour et se glis­ser par une trappe, ou­vrant sur le noir béant. Di­rec­tion les caves.

L’échine cour­bée sous le pla­fond bas et ter­reux, plon­gés dans la pé­nombre, les Montbrisonnais ont ex­plo­ré les sous­sols de l’an­cienne cour d’as­si­ ses. Soit deux grandes pièces voû­tées au sol jon­ché de dos­siers et de planches pour­ries. Im­pos­sible de pro­gres­ser da­van­tage, les fais­ceaux des lampes se heur­tant au rem­blai d’une bar­ ri­cade. Seul un trou, à hau­teur d’épaules, lais­sait de­vi­ner le pas­sage d’au­tre­fois, pa­ral­lèle à la rue du pa­lais de Jus­tice, ponc­tué d’un rai de lu­mière et d’un faible cou­rant d’air. L’ob­jet, peut­être, de fu­tures ex­plo­ra­tions.

Re­mon­tée dans les étages de ce que fut le couvent des Vi­si­tan­dines, la pe­tite équipe s’est en­suite fau­fi­lée jus­qu’aux par­ ties sé­cu­laires, aban­don­nant le confort mo­derne des salles prud’ho­males pour dé­bou­cher sous la cou­pole de la cha­pelle XVIIIe.

Les Amis de la col­line pour­ront­ils re­mettre la pen­dule à l’heure ?

De­puis le seuil de la pièce ­ l’in­sta­bi­li­té du plan­cher ren­dant dif­fi­cile toute ex­cur­sion plus avant ­ les Amis de la col­line ont éva­lué la beau­té mais aus­si la dé­gra­da­tion des mou­lures, des boi­se­ries et l’im­pres­sion­nant dis­po­si­tif sou­te­nant le pla­fond sus­pen­du de la cour d’as­sises.

L’as­so­cia­tion, qui compte dans ses rangs un an­cien ou­vrier de l’usine Brillié, ai­me­rait re­mettre en marche la pen­dule en fa­çade. Une pro­po­si­tion de­vrait être sou­mise au pro­prié­taire des lieux, à sa­voir le Dé­par­te­ment. ■

COUVENT DES VI­SI­TAN­DINES. Les fe­nêtres de la cou­pole, dans les combles, ont été obs­truées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.