Pro­mou­voir le don de pro­duits san­guins

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Forez Est -

C’est lors de l’as­sem­blée gé­né­rale que les don­neurs ont été ré­com­pen­sés par la re­mise de di­plômes, pour quelques dons et jus­qu’à 100 pour les plus en­ga­gés. Ils n’étaient pas nom­breux pour re­ce­voir cette ré­com­pense, bien que 109 d’entre eux aient été in­vi­tés.

648 don­neurs : « Dans un contexte peu fa­vo­rable, c’est en­cou­ra­geant »

Ce­pen­dant, l’Ami­cale cha­zel­loise pour le don du sang se fé­li­cite de leur fi­dé­li­té : en 2016, il y a eu quatre col­lectes qui ont réuni 648 don­neurs, soit 17 de plus que l’an­née pré­cé­dente et 36 nou­veaux (14 de plus). Ce qui ré­jouit par­ti­cu­liè­re­ment le pré­sident, An­dré Ro­bert : « Dans un contexte peu fa­vo­rable, c’est très en­cou­ra­geant. D’au­tant plus qu’il y a de nom­breux don­neurs de 25 à 35 ans que l’on s’at­tache à fi­dé­li­ser, tant pour le don du sang que dans l’ap­proche des dons de plas­ma et de moelle os­seuse. »

Le calendrier des ani­ma­tions fes­tives a été don­né ain­si que ce­lui des pro­chaines col­lectes de sang des 20 fé­vrier, 26 juin, 28 août et 23 oc­tobre. Ro­berte Hos­pi­tal, an­cienne pré­si­dente et re­pré­sen­tante du conseil mu­ni­ci­pal, a te­nu à re­mer­cier l’ami­cale pour son en­ga­ge­ment dans les ma­ni­fes­ta­tions com­mu­nales, et tout par­ti­cu­liè­re­ment lors du Té­lé­thon.

Loïc Pa­ret, se­cré­taire dé­par­te­men­tal, re­pré­sen­tant la pré­si­dente, Mme Fa­vard, a évo­qué la nou­velle or­ga­ni­sa­tion suite à la fu­sion des Éta­blis­se­ments fran­çais du sang (EFS) d’Au­vergne et de Rhô­neAlpes. Une fu­sion qui n’a pas été sui­vie par les co­mi­tés. Face à l’im­por­tance des be­soins, il a sou­li­gné la né­ces­si­té de la pro­mo­tion, dans les écoles, sur la Foire de Saint­Étienne et au coeur du stade Geof­froy­Gui­chard no­tam­ment. Il s’est at­tar­dé sur le don de plas­ma, sou­cieux de la « concur­rence des la­bo­ra­toires pri­vés et de l’EFS avec l’ou­ver­ture des fron­ tières, alors que le plas­ma est de­ve­nu mé­di­ca­ment ». Il est im­por­tant de « gar­der l’éthique faite de vo­lon­ta­riat, d’ano­ny­mat, de bé­né­vo­lat et de non­pro­fit ». De plus, il faut te­nir compte, se­lon lui, de la tra­ça­bi­li­té du pro­duit.

Les élus ont été in­ter­pel­lés afin d’en­vi­sa­ger de mo­di­fier la loi. « Il faut ai­der l’EFS à être concur­ren­tiel », a­t­il conclu. ■

HO­NO­RÉS. Loïc Par­ret, se­cré­taire dé­par­te­men­tal (à gauche), les don­neurs ré­com­pen­sés de leur di­plôme, Ro­berte Hos­pi­tal, élue cha­zel­loise, et An­dré Ro­bert, pré­sident lo­cal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.