TF1 est Bien­ve­nue dans la Loire

Des chambres d’hôtes dans l’émis­sion Bien­ve­nue chez nous

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Vie Départementale - Au­ré­lie Mar­cha­dier au­re­lie.prud­homme@cen­tre­france.com

Du 6 au 10 mars, quatre nou­veaux couples, pro­prié­taires de chambres d’hôtes, vont s’af­fron­ter dans le cadre du jeu té­lé­vi­sé Bien­ve­nue chez nous. Par­mi eux, le do­maine de la Baude à Saint-An­dré-d’Ap­chon, qui a fait va­loir, lors du tour­nage, tout le charme du Roan­nais.

Ils avaient été sol­li­ci­tés une pre­mière fois, en 2015. « Nous ve­nions tout juste de com­men­cer notre ac­ti­vi­té après une re­con­ver­sion, et nous avions pré­fé­ré re­fu­ser », ra­conte Da­niel Vi­do, pro­prié­taire, avec son épouse, du do­maine de la Baude. Le se­cond coup de fil se­ra le bon.

Au prin­temps der­nier, l’équipe de pro­duc­tion de l’émis­sion Bien­ve­nue chez nous, sol­li­cite à nou­veau le couple de la Côte roan­naise. Dé­sor­mais bien ins­tal­lés dans leur nou­velle pro­fes­sion, Co­rine et Da­niel Vi­do ac­ceptent le dé­fi : se me­su­rer, le temps d’un pro­gramme té­lé, à trois autres pro­prié­taires de chambres d’hôtes si­tuées dans le Vau­cluse, en Bre­tagne et en Seine­Ma­ri­time.

« Ce qui nous a mo­ti­vés dans cette aven­ture, c’est avant tout l’idée de pro­mou­voir, à tra­vers un éclai­rage té­lé, la Côte roan­naise, en­core trop peu connue au ni­veau na­tio­nal », es­time Da­niel, peu en­clin pour­tant à se mettre en lu­mière. « On a avant tout pris ça comme un jeu ». Une ex­pé­rience tou­te­fois très ca­drée comme ont pu le me­su­rer les Roan­nais. « On a dé­cou­vert l’uni­vers de la pro­duc­tion té­lé, un monde très pro­fes­sion­nel ». Ca­mé­ra­mans, pre­neurs de son et même « nou­nou » pour les can­di­dats… C’est une quin­zaine de per­sonnes qui a dé­bar­qué en oc­tobre der­nier, dans ce bourg à flanc de co­teau. Du­rant plus de deux jours, l’équipe a en­chaî­né les en­re­gis­tre­ments de sept heures à une heure du ma­tin. Les images des pay­sages du coin, étaient, elles, dé­jà en boîte. « Il fai­sait beau ces jours­là et la lu­mière sem­blait plaire à l’équipe. J’es­père avant tout que l’émis­sion don­ne­ra en­vie aux gens de faire une étape dans notre belle ré­gion », note Da­niel. Cir­cuits de ran­don­née, pré­sence d’un ca­ba­ret et gas­tro­no­mie de haut vol…

Au­tant d’ar­gu­ments égre­nés par ce couple du­rant le tour­nage. « J’ai aus­si ten­té de va­lo­ri­ser le vin de Côte roan­naise, no­tam­ ment à table lors du dî­ner, mais l’équipe s’est mon­trée très pru­dente là des­sus. Pas ques­tion de dé­voi­ler une éti­quette », re­grette le pro­fes­sion­nel qui a tou­te­fois trou­vé une fa­çon ori­gi­nale de mettre en avant le ter­roir vi­ti­cole : « On doit tous pro­po­ser une ac­ti­vi­té aux six autres par­ti­ci­pants. Nous, nous avons or­ga­ni­sé une course en re­lais VTT au coeur même d’une vigne si­tuée à deux pas de notre do­maine. » De quoi sé­duire leurs convives ? Mys­tère.

Après la com­pa­rai­son des notes sanc­tion­nant l’hos­pi­ta­li­té, la qua­li­té des ser­vices ou en­core la pro­pre­té des chambres, le ver­dict tom­be­ra ven­dre­di 10 mars, lors de la grande fi­nale. Pour l’heure, Co­rine et Da­niel at­tendent avec im­pa­tience la dif­fu­sion de l’émis­sion, eux qui n’ont pu vi­sion­ner au­cune image. Et ils es­pèrent qu’elles trans­met­tront le plus fi­dè­le­ment pos­sible l’am­biance du tour­nage. L’es­prit de com­pé­ti­tion s’avé­rant un in­vi­té par­fois in­dé­li­cat du pro­gramme… « C’était plu­tôt sym­pa­thique entre les can­di­dats, même s’il y a tou­jours un peu de stra­té­gie de la part de cer­tains », ana­lyse, Da­niel, ra­vi de l’aven­ture. ■

Un re­lais VTT au coeur des ceps de vigne

RE­CON­VER­SION. Après avoir ven­du leur en­tre­prise de viande et né­goce de pro­duits ali­men­taires à Saint-Étienne, le couple s’est re­con­ver­ti en trans­for­mant cette an­cienne pro­prié­té vi­ti­cole en chambre d’hôtes. L’ac­ti­vi­té a dé­bu­té mi-2014. Toutes les chambres sont ou­vertes de­puis 2015.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.