COU­LISSES

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Zapping -

DE­VOIR DE RÉ­SERVE. Le 133e Co­mice agri­cole de Feurs qui doit se te­nir du ven­dre­di 24 au lun­di 27 mars n’au­ra pas les hon­neurs du pré­fet de la Loire, Évence Ri­chard, ni du sous­pré­fet de Mont­bri­son, Ré­mi Re­cio. Non pas qu’ils boudent la ma­ni­fes­ta­tion agri­cole la plus im­por­tante du dé­par­te­ment mais l’un comme l’autre sont sou­mis à un de­voir de ré­serve en rai­son des élec­tions présidentielles et lé­gis­la­tives qui vont ani­mer les pro­chaines se­maines. ■

PA­ME­LA. La ve­dette de la sé­rie des an­nées 90 Alerte à Ma­li­bu, Pa­me­la An­der­son, a par­ti­ci­pé à un dî­ner de cha­ri­té, sa­me­di 11 mars, à Sain­teMaxime, au pro­fit de sa fon­da­tion épo­nyme. La pul­peuse ac­trice amé­ri­caine a vi­si­ble­ment ap­pré­cié les ma­ca­rons de l’ar­ti­san chef li­gé­rien Franck De­ville, qui n’a pas man­qué l’oc­ca­sion d’im­mor­ta­li­ser l’ins­tant et de par­ta­ger les cli­chés sur les ré­seaux so­ciaux.

PLA­NÉ­TA­RIUM. Alors que le Pla­né­ta­rium de Saint-Étienne or­ga­nise le « Pe­tit fes­ti­val du grand es­pace » du 22 mars au 2 avril, son di­rec­teur, Da­mien Bé­guet, quit­te­ra ses fonc­tions à par­tir du 31 mars « pour mieux ré­pondre aux ac­ti­vi­tés crois­santes de l’as­so­cia­tion Ar­ty Far­ty » qu’il pré­side de­puis plus de dix ans.

TÉ­LÉ­VI­SION. Après le pas­sage, la se­maine der­nière, du do­maine de la Baude (Saint-An­dré-d’Ap­chon), dans l’émis­sion Bien­ve­nue chez nous , qui a ter­mi­né en tête du jeu té­lé­vi­sée, c’est une nou­velle chambre d’hôtes du Roan­nais qui se­ra en lice du 20 au 24 mars sur le pe­tit écran : la Halte du pè­le­rin, ba­sée à Ché­rier.

COL­LA­BO­RA­TEUR. L’As­sem­blée na­tio­nale a pu­blié, voi­ci quelques jours, le nom des col­la­bo­ra­teurs de chaque dé­pu­té. L’oc­ca­sion d’ap­prendre que Di­no Ci­nie­ri et Fran­çois Ro­che­bloine, dans la Loire, sont les plus en­tou­rés avec cinq as­sis­tants, contre quatre à leurs ho­mo­logues. Jean-Louis Ga­gnaire (deuxième cir­cons­crip­tion) se­rait le seul à em­ployer un membre de sa fa­mille. Son fils, Gal­lien, ne se­rait payé que « trois ou quatre heures le sa­me­di ma­tin pour te­nir sa per­ma­nence de Saint-Étienne » pour 206 eu­ros par mois, a ex­pli­qué l’élu au Fi­ga­ro.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.