Paul Four­nel, ce jeune hé­ros

Le jeune homme de 11 ans a sau­vé son frère des flammes Sa­me­di 11 mars, Paul Four­nel a re­çu le Pre­mier prix du civisme pour la jeu­nesse. Un peu moins d’un an au­pa­ra­vant, le jeune gar­çon avait sau­vé son pe­tit frère et sa mai­son de Saint-Sym­pho­rien-sur-Coise

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Faits Divers - Fa­bien Gau­vin

Ce 27 mai 2016, Paul Four­nel est tran­quille­ment en train de lire dans le salon fa­mi­lial. Son jeune frère An­to­nin, trois ans, est quant à lui en pleine sieste, dans sa chambre.

Leur mère vient de s’ab­sen­ter quelques mi­nutes pour em­me­ner le troi­sième en­fant de la fa­mille, Étienne, à son ac­ti­vi­té cirque. Quelques mi­nutes qui au­raient pu s’avé­rer dra­ma­tiques sans l’in­croyable sang­froid de Paul, dix ans au mo­ment des faits.

Aler­té par la fu­mée, il ré­veille son frère

Plon­gé dans sa lec­ture, le jeune Pe­laud re­marque sou­dain une odeur in­ha­bi­tuelle dans la mai­son. Une odeur de fu­mée. La ma­chine à la­ver a pris feu. C’est alors que Paul, se re­mé­mo­rant l’in­ter­ven­tion à l’école du com­man­dant des sa­peurs­pom­piers Ni­co­las Ra­bou­tot, fait preuve d’une lu­ci­di­té im­pres­sion­nante à son âge. « J’ai vu un gros nuage de fu­mée noire dans les es­ca­liers. Je suis al­lé cher­cher mon frère, j’ai at­tra­pé le té­lé­phone fixe au pas­sage et on est sor­tis de la mai­son », té­moigne le hé­ros du jour. Paul pré­vient alors les pom­piers et alerte une voi­sine qui prend le re­lais. Lui a dé­jà ac­com­pli sa mis­sion avec brio. « J’étais un peu pa­ni­qué quand même. Mon pe­tit frère en­core plus, il ne com­pre­nait pas ce qu’il se pas­sait », sou­rit ti­mi­de­ment ce pas­sion­né d’es­ca­lade et de théâtre. Re­ve­nue ra­pi­de­ment sur les lieux, sa ma­man, Lae­ti­tia, re­trouve un Paul « ému », l’adré­na­line des pre­miers gestes lais­sant lo­gi­que­ment place à une forme de dé­com­pres­sion.

Au­jourd’hui élève de 5e au col­lège Cham­pa­gnat à Saint­Sym­pho­rien­sur­Coise, Paul a sans au­cun doute sau­vé la vie de son pe­tit frère et pré­ser­vé la mai­son fa­mi­liale d’une des­truc­tion cer­taine. Grâce à l’in­ter­ven­ tion ra­pide des pom­piers et l’aide d’une voi­sine, les dé­gâts ma­té­riels sont fi­na­le­ment « ri­di­cules ». Le sou­la­ge­ment et la fier­té laissent alors place à l’in­quié­tude, face à d’éven­tuelles consé­quences sur le mo­ral de Paul. Les jours sui­vants, le jeune hé­ros est per­tur­bé par des cau­che­mars lors des­quels il voit sa mai­son se trans­for­mer en un vé­ri­table bra­sier. Des désa­gré­ments qui ne du­re­ront heu­reu­se­ment pas chez ce­lui qui en­vi­sage d’ici quelques an­nées d’in­té­grer… les jeunes sa­peurs­pom­piers. ■

RE­MER­CIÉ. Après avoir dé­jà re­çu la mé­daille de la Ville de Saint-Sym­pho­rien-sur Coise, Paul Four­nel (au centre) a re­çu sa­me­di 11 mars le Pre­mier prix du civisme pour la jeu­nesse, re­mis par l’as­so­cia­tion na­tio­nale des membres de l’Ordre na­tio­nal du mé­rite.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.