Le « roi sans cou­ronne » de l’Unef

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Le Portrait -

Ne l’ima­gi­nez pas le nez four­ré dans ses ca­hiers. Étu­diant, Paul Bou­chet est plus oc­cu­pé à mi­li­ter. Ré­dac­teur de la Charte de Gre­noble, texte fon­da­teur du syn­di­ca­lisme étu­diant, pré­sident de l’as­so­cia­tion gé­né­rale des étu­diants de Lyon et dé­lé­gué de l’Unef (union na­tio­nale des étu­diants), il est du voyage à Prague, en 1946, pour je­ter les bases d’une union in­ter­na­tio­nale. « Ce fut pour moi, qui n’étais ja­mais sor­ti de France, le dé­but d’une dé­cou­verte du monde à tra­vers tous les conti­nents », écrit-il dans son au­to­bio­gra­phie Mes sept uto­pies. Le pre­mier de nom­breux pé­riples à tra­vers le globe qui le conduisent à ren­con­trer Alek­san­dr Che­le­pine, fu­tur pré­sident du KGB (les ser­vices se­crets russes), ou le ma­ré­chal Ti­to. En 1947, on le pré­sente au con­grès amé­ri­cain comme le “un­crow­ned king” (le roi sans cou­ronne) de l’Unef. De cette pé­riode, il a gar­dé de nom­breux liens d’amitié, no­tam­ment avec le Bri­tan­nique Tom Mad­den, se­cré­taire gé­né­ral de l’Union.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.