Une soixan­taine de gen­darmes et de po­li­ciers en sen­ti­nelle

La pro­cé­dure de grand ras­sem­ble­ment per­met au co­mice agri­cole de bé­né­fi­cier d’une sé­cu­ri­té ren­for­cée

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Jean-Fran­çois Ver­net jean-fran­cois.ver­net@cen­tre­france.com

Les or­ga­ni­sa­teurs du co­mice agri­cole at­tendent plus de 70.000 vi­si­teurs du 24 au 27 mars. L’état d’ur­gence dé­cla­ré en France de­puis plu­sieurs mois im­pose des condi­tions de sé­cu­ri­té très strictes. Le com­mis­saire du co­mice, Her­vé Maitre, fait le point.

As­su­rer la sé­cu­ri­té des quelque 70.000 vi­si­teurs et des 420 ex­po­sants est in­con­tes­ta­ble­ment le chan­tier prio­ri­taire de l’édi­tion 2017 pour les or­ga­ni­sa­teurs du Co­mice agri­cole de Feurs qui se tien­dra du ven­dre­di 24 au lun­di 27 mars (lire aus­si en ca­hier cen­tral).

Le pays est en état d’ur­gence et le plan Vi­gi­pi­rate va être ren­for­cé du­rant cet évé­ne­ment. Toutes les ma­ni­fes­ta­tions d’en­ver­gure sont mi­nu­tieu­se­ment en­ca­drées par les ser­vices de l’État. La sé­cu­ri­té de cha­cun n’a pas de prix. Il n’em­pêche que la fac­ture consa­crée à la sé­cu­ri­té a grim­pé de 15.000 €.

Le centre bou­clé de ma­nière pré­ven­tive

« On nous im­pose quelques me­sures contrai­gnantes, bien que né­ces­saires, comme se pré­mu­nir de l’éven­tua­li­té d’un vé­hi­cule fou qui fonce sur la foule, an­nonce Her­vé Maitre, le com­mis­saire de l’évé­ne­ment agri­cole le plus im­por­tant de la ré­gion. Nous al­lons mettre des trac­teurs, des ca­mions et des ma­nu­sco­piques sur les grands axes de cir­cu­la­tion (rue de la Loire, rue du 8­mai, route de Lyon, bou­le­vard Clé­men­ceau et en­trée de la place Ni­gay) ain­si que des gros blocs de bé­ton d’1,2 tonne cha­cun qui ser­vi­ront à te­nir des bar­rières. Les pe­tites rues pa­ral­lèles bé­né­fi­cie­ront d’un dis­po­si­tif de bar­rières fixes amo­vibles de plus de deux tonnes. Ce dis­po­si­tif pré­sente l’avan­tage d’être en­le­vé en quelques mi­nutes. »

C’est le ré­sul­tat d’une longue ré­flexion qui a dû in­té­grer le fait que le co­mice se dé­roule en plein centre­ville. « Les rues Jo­seph­Ory, Joannes­Mol­lon et Phil­li­bert­Mot­tin se­ront “sous cloche” pen­dant ces quatre jours. Nous avons écrit à tous les ri­ve­rains et aux com­mer­çants pour pré­sen­ter le dis­po­si­tif et les contraintes aux­quelles nous de­vons faire face. Ils se sont mon­trés glo­ba­le­ment com­pré­hen­sifs », as­sure Her­vé Maitre.

Huit agents de sé­cu­ri­té à la fouille des sacs

Le nord du centre­ville, où se si­tuent l’hô­pi­tal et les écoles du 8­mai et Cham­pa­gnat n’est pas im­pac­té par ce dis­po­si­tif. Les ca­mions des ex­po­sants se­ront da­van­tage contrô­lés que les autres an­nées. Il se­ra im­pos­sible à ces der­niers d’ac­cé­der aux stands sans af­fi­cher le ma­ca­ron of­fi­ciel. Autre obli­ga­tion, les or­ga­ni­sa­teurs du co­mice vont de­voir re­cru­ter huit agents de sé­cu­ri­té équi­pés de ra­quettes de dé­tec­tion. « Ils fouille­ront les sacs et in­ter­vien­dront en cas d’at­ti­tude sus­pecte d’un vi­si­teur », sou­ligne le com­mis­saire.

La pro­cé­dure de grand ras­sem­ble­ment ins­ti­tuée en 2008 (voir ci­contre) ga­ran­tit par ailleurs la pré­sence de 32 gen­darmes. Grosse nou­veau­té, ils se­ront épau­lés dans leur mis­sion de sé­cu­ri­té par 24 mi­li­taires de l’ar­mée de terre dé­ployés dans le cadre de l’opé­ra­tion Sen­ti­nelle, sous la conduite du lieu­te­nant­co­lo­nel Go­di­ni, dé­lé­gué mi­li­taire de la Loire pour la zone de dé­fense et de sé­cu­ri­té du Sud­est de la France. Ce dis­po­si­tif Sen­ti­nelle a été créé en jan­vier 2015, à la suite des at­ten­tats de Pa­ris. Trois po­li­ciers mu­ni­ci­paux ar­més se­ront éga­le­ment sur le pont lors des quatre jours.

Les 70.000 vi­si­teurs pour­ront ve­nir se­rei­ne­ment ad­mi­rer les ani­maux de nos fermes... ■

32 gen­darmes et 24 mi­li­taires ar­més dans le cadre de l’opé­ra­tion Sen­ti­nelle

PHO­TO : QUEN­TIN REIX

SEN­TI­NELLE. 24 mi­li­taires ar­més ar­pen­te­ront les rues du centre-ville du­rant les quatre jours du co­mice.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.