L’is­la­misme, per­ver­sion de l’is­lam

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Le Portrait -

Ses dif­fé­rents écrits - chro­niques et ou­vrages - ont va­lu beau­coup de dé­boires et de cri­tiques à Sou­fiane Zi­tou­ni. De la part des re­li­gieux in­té­gristes qu’il dé­non­çait, bien sûr. Mais pas seule­ment. « Des “laï­cistes”, comme Ca­ro­line Fou­rest, par exemple, m’ont aus­si at­ta­qué. Car je ne suis pas as­sez po­li­ti­que­ment cor­rect pour des in­té­gristes de la laï­ci­té comme ces gens-là. J’aime l’is­lam, car j’ai eu la chance que l’on m’en­seigne cette re­li­gion sous ses as­pects les plus ou­verts et les plus ad­mi­rables. » Au­jourd’hui, Sou­fiane Zi­tou­ni ne pra­tique plus. « Je bois du vin, je mange du porc, je ne fais pas les prières. De l’is­lam, je n’ai gar­dé que la foi, une foi pro­fonde. Je suis is­la­mo­phile, et c’est par­fois ce qu’on me re­proche. Je suis sur une ligne de crête. » Car le prof de phi­lo veut sur­tout que les ci­toyens fassent la dis­tinc­tion entre l’is­lam et l’is­la­misme, « cette der­nière étant une per­ver­sion de l’is­lam. » C’est ce su­jet qu’il est ve­nu dé­ve­lop­per, mer­cre­di 22 mars à Roanne, à l’in­vi­ta­tion du Cercle Con­dor­cet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.