Bon­son vote le ral­lie­ment à Mé­tro­pole

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Portes Du Forez -

Le conseil municipal du 22 mars, d’une du­rée in­ha­bi­tuelle de trois heures, a dé­bu­té par un bi­lan à mi­man­dat. Sou­hai­tant pro­cé­der à « une pho­to­gra­phie des ac­tions réa­li­sées et en­ga­gées, confor­mé­ment aux en­ga­ge­ments pris de­vant la po­pu­la­tion », le maire, Joseph De­ville, a lon­gue­ment énu­mé­ré les pro­jets en chan­tier ou de­ve­nus réa­li­té.

S’ap­puyant sur la confiance de son équipe, l’élu a en­suite pro­po­sé « l'ad­jonc­tion de Bon­son au pé­ri­mètre de Saint­Étienne Mé­tro­pole ». L'ar­ticle L 5215640 du code des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales au­to­rise cette dé­marche de­puis le 1er jan­vier 2017 à condi­tion d’ob­te­nir l'ac­cord du conseil, de SaintÉ­tienne Mé­tro­pole et en­ fin l'aval du pré­fet rec­ti­fiant le dé­cou­page ac­tuel. La dé­marche, pré­vi­sible, (lire à ce su­jet notre édi­tion du 2 fé­vrier 2017 )a sus­ci­té quelques ob­jec­tions, de Do­mi­nique Faure d'abord, de Mar­cel Le­roux en­suite.

Som­mé de sou­te­nir loya­le­ment le maire, ce der­nier a ré­tor­qué que sa loyau­té n'était pas mise en doute, le ral­lie­ment à Saint­Étienne Mé­tro­pole n'ayant ja­mais été ins­crit dans les en­ga­ge­ments pris en 2014 (et pour cause Thier­ry De­ville était vi­ce­pré­sident à Loire­Fo­rez, N.D.L.R).

« Les chiffres pré­sen­tés pour in­ci­ter au pas­sage à Saint­Étienne Mé­tro­pole peuvent être contre­dits par d'autres chiffres qui mon­tre­raient le contraire. Sur­tout, la po­pu­la­tion bon­son­naise ne s'est ja­mais ex­pri­mée sur un su­jet aus­si im­por­tant », a pour­sui­vi Mar­cel Le­roux, de­man­dant l’or­ga­ni­sa­tion d’un ré­fé­ren­dum lo­cal.

Mise au vote, à bul­le­tin se­cret, la dé­li­bé­ra­tion a été ap­prou­vée par 16 voix contre 6, même si l’idée d’une consul­ta­tion de la po­pu­la­tion n’est pas écar­tée.

Fibre op­tique : le tri­bu­nal tran­che­ra

La ten­sion dis­pa­rue, les élus ont exa­mi­né les bud­ gets gé­né­ral et du ser­vice de l'eau et vo­té le main­tien des taxes (ha­bi­ta­tion et fon­cier) au taux de 2015.

Ma­rie­Ca­the­rine Goi­ran est in­ter­ve­nue au su­jet des chan­tiers édu­ca­tifs. Re­con­duits pour la troi­sième fois en juillet 2017, ils concer­ne­ront jus­qu'à 20 jeunes bon­son­nais grâce au par­te­na­riat avec le Dé­par­te­ment et l'as­so­cia­tion Utile Fo­rez­sud. Chaque jeune se­ra payé au Smic.

En­fin, le trans­fert de l’em­prunt fibre op­tique à la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion Loire Fo­rez (lire notre édi­tion du 23 fé­vrier) a fait l’ob­jet d’une brève al­lu­sion. L’in­ter­com­mu­na­li­té a, semble­t­il, por­té l’af­faire de­vant le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif, une dé­ci­sion que le maire s’est re­fu­sé à com­men­ter. ■

Une de­mande de ré­fé­ren­dum pour as­so­cier la po­pu­la­tion

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.