Car­la Ven­dit­ti chez les « Bleuettes »

La Saint­Ro­ma­naise est convo­quée en équipe de France U19

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Sports - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

L’ar­rière du Basket club de Mont­bri­son fé­mi­nin (BCMF) a été pré­sé­lec­tion­née en équipe de France U19. La ré­com­pense d’un tra­vail in­di­vi­duel et col­lec­tif que l’an­cienne li­cen­ciée de l’Ave­nir basket de Saint-Ro­main-lePuy, club où elle a dé­bu­té à l’âge de 4 ans, en­tend pous­ser plus loin en­core.

Un sweat­shirt aux cou­leurs de l’Ita­lie, le pays d’ori­gine de son père, et un short (de football) de l’équipe de France, na­tion qui l’a convo­quée pour un stage de pré­pa­ra­tion à la pro­chaine Coupe du monde qui se dé­rou­le­ra en… Ita­lie, en juillet pro­chain.

L’am­bi­tion d’al­ler aux Mon­diaux

Qua­rante­huit heures après la vic­toire du Basket club de Mont­bri­son fé­mi­nin (BCMF) à Roanne, Car­la Ven­dit­ti s’ap­prête à suivre une séance de shoo­ting, salle Jean­Pier­reC­her­blanc. L’Ukrai­nienne Ol­ga Maz­ni­chen­ko et la Ca­me­rou­naise Ami­na Njon­kou sont éga­le­ment pré­sentes ; deux in­ter­na­tio­nales ex­pé­ri­men­tées et une jeune pré­ten­dante à la sé­lec­tion fran­çaise. En ef­fet, voi­là une se­maine que Car­la Ven­dit­ti sait qu’elle est convo­quée par Ju­lien Egloff, l’en­traî­neur de l’équipe de France U19 fé­mi­nine (lire notre édi­tion de la se­maine pas­sée) .La joueuse du BCMF a en­core du mal à réa­li­ser.

Comment avez-vous ap­pris votre convo­ca­tion ?

C’est la coach, Co­rinne Be­nin­ten­di, qui a évo­qué le su­jet lors du de­brie­fing du match face à Ca­lais. Je ne m’y at­ten­dais ab­so­lu­ment pas. On rêve toutes de voir son nom sur une telle liste mais ça pa­raît un peu ir­réa­liste. J’étais évi­dem­ment heu­reuse mais j’ai mis très long­temps à réa­li­ser. D’ailleurs en­core au­jourd’hui, même si j’ai eu l’en­traî­neur au té­lé­phone, tant que je n’au­rai pas re­çu les pa­piers… (sou­rire).

Comment ex­pli­quez-vous cet in­té­rêt ?

D’abord, j’ai pro­gres­sé de­puis que je suis pas­sée à deux en­traî­ne­ments par jour. Il y a en­suite le temps de jeu que m’ac­corde Co­rinne et puis le par­cours de l’équipe (le BCMF vise une place en play­offs de L2, N.D.L.R.), bien en­ten­du. Mais la coach m’a pré­ve­nue : il ne faut rien chan­ger, ne pas me prendre pour une autre et conti­nuer à faire ce que je sais faire. Je ne suis pas une fille qui va mar­quer 20 points par match. Moi, c’est dé­fendre avant tout et vite contreat­ta­quer.

Avec quelle am­bi­tion vous ren­drez-vous à ce stage ?

Si j’ai pris la dé­ci­sion de ré­pondre fa­vo­ra­ble­ment à cette sol­li­ci­ta­tion, c’est pour al­ler jus­qu’au bout. Nous sommes dix­sept à être convo­quées et il n’en res­te­ra que douze. À moi de res­ter moi­même et de jouer ma carte à fond. ■

PHO­TO : GEORGES BURELLIER

BCMF. Émi­lie Du­vi­vier (n° 8) et Car­la Ven­dit­ti (n° 6) ont contri­bué au suc­cès du BCMF dans le der­by.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.