La Ré­gion pré­voit d’im­por­tants tra­vaux de sé­cu­ri­sa­tion

Où en est la Ré­gion de sa po­li­tique de sé­cu­ri­sa­tion aux abords des ly­cées, dont elle a la com­pé­tence ?

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Jean-Fran­çois Ver­net jean-fran­cois.ver­net@cen­tre­france.com

Le fait di­vers qui s’est dé­rou­lé voi­ci quelques se­maines dans un ly­cée de Grasse a re­lan­cé la ques­tion de la sé­cu­ri­té à l’en­trée des ly­cées. S’il n’y au­ra pas de por­tiques de­vant tous ces éta­blis­se­ments gé­rés par la Ré­gion, comme ini­tia­le­ment an­non­cé par le pré­sident Laurent Wau­quiez, un bud­get de 32 M€ a tout de même été vo­té à cet ef­fet. Le ly­cée de Beau­re­gard, à Mont­bri­son, va gran­de­ment en bé­né­fi­cier.

Au ly­cée de Beau­re­gard, à Mont­bri­son, on n’entre pas comme dans un mou­lin. Pen­dant les heures de cours, les en­trées sont fil­trées. Il faut mon­trer patte blanche au­près de la se­cré­taire de l’éta­blis­se­ment, dans la loge d’ac­cueil.

« Le ca­len­drier est res­pec­té »

Sur la porte vi­trée à l’en­trée, une pe­tite feuille A4 avec le lo­go rec­tan­gu­laire de­ve­nu cé­lèbre du plan Vi­gi­pi­rate. On peut lire quelques consignes de sé­cu­ri­té sous un titre en gras : « Pour la sé­cu­ri­té des élèves ». Pas de trace des por­tiques de sé­cu­ri­té, comme an­non­cé un an plus tôt, en jan­vier 2016, par Laurent Wau­quiez lors de l’une de ses pre­mières vi­sites en sous­pré­fec­ture en tant que pré­sident de la Ré­gion Au­vergne­Rhône­Alpes.

Ils lais­se­ront fi­na­le­ment place à l’ins­tal­la­tion de tour­ni­quets de sé­cu­ri­té qui fonc­tion­ne­ront avec un badge d’iden­ti­té, propre à cha­cun des 1.638 élèves de l’éta­blis­se­ment. C’est l’un des gros chan­tiers de sé­cu­ri­sa­tion pré­vus au ly­cée mont­bri­son­nais d’ici jan­vier 2018.

Si le dé­lai peut sem­bler long, il n’in­quiète pas du tout le pro­vi­seur de l’éta­blis­se­ment, Ni­co­las Cher­blanc, pour qui « le ca­len­ drier ini­tia­le­ment fixé est res­pec­té. Pour des chan­tiers de cette en­ver­gure, il y a des règles à res­pec­ter », sou­ligne­t­il. En plus de la mise en place de ces tour­ni­quets, le ly­cée de 30.000 m2 va bé­né­fi­cier d’une ré­no­va­tion des clô­tures qui, pour cer­taines par­ties, datent de la créa­tion en 1972 et de la ré­ou­ver­ture de deux en­trées exis­tantes, mais pas opé­ra­tion­nelles à ce jour.

Du cô­té de la Ré­gion, on an­nonce éga­le­ment l’ins­tal­la­tion de ca­mé­ras de vi­déo­pro­tec­tion et d’un sys­tème d’alarme « an­ti­at­ten­tat ». Des tra­vaux es­ti­més à 430.000 € qui se­ront réa­li­sés par tranche, du­rant les pé­riodes de va­cances sco­laires.

La po­li­tique de sé­cu­ri­sa­tion des ly­cées me­née par la Ré­gion a été concré­ti­sée, fin 2016, par le vote d’un bud­get de 32 M€. Une en­ve­loppe qui doit per­mettre d’amé­lio­rer les struc­tures des 380 ly­cées d’Au­vergne­Rhône­Alpes (26 M€ pour les 315 ly­cées pu­blics et 6 M€ pour les 65 pri­vés). À la Ré­gion, on an­nonce qu’une quin­zaine d’éta­blis­se­ments ont été équi­pés de ces fa­meux por­tiques, chers au pré­sident Wau­quiez. Et les autres ? « Les de­mandes dé­pendent de la confi­gu­ ra­tion de l’éta­blis­se­ment, de sa mo­der­ni­té et du flux d’élèves. À ce jour, sur les 315 ly­cées pu­blics, seul dix n’ont pas mon­té de pro­jet pour amé­lio­rer la sé­cu­ri­té. Entre jan­vier 2016 et fé­vrier 2017, la moi­tié des ly­cées a bé­né­fi­cié d’au moins une amé­lio­ra­tion. » Pour des ques­tions fi­nan­cière et pra­tique, le por­tique de sé­cu­ri­té ne se­ra donc pas gé­né­ra­li­sé à l’en­semble des éta­blis­se­ments.

La Ré­gion an­nonce qu’à la ren­trée 2017, la moi­tié des ly­cées pu­blics se­ront « sous contrôle d’ac­cès ». Soit un an et de­mi après l’an­nonce du pré­sident Laurent Wau­quiez de ren­for­cer la sé­cu­ri­té aux abords des ly­cées. « Cette me­sure était nou­velle, il a fal­lu tes­ter la mé­thode, ce qui prend un peu de temps. Les tra­vaux ne peuvent être réa­li­sés qu’en pé­riode de va­cances sco­laires. Et puis à l’époque, il y avait une ré­ti­cence de la part de cer­tains pro­vi­seurs et pa­rents et même de la mi­nistre de l’Édu­ca­tion na­tio­nale (Na­jat Val­laudBel­ka­cem avait dé­non­cé un « ef­fet de manche » en par­lant du pro­jet de por­tique, N.D.L.R.) ». ■

Un bud­get de 32 M€ a été vo­té à la Ré­gion

SÉ­CU­RI­SA­TION. La Ré­gion a pré­vu de ren­for­cer la sé­cu­ri­té aux abords du ly­cée de Beau­re­gard d’ici jan­vier 2018. Coût de l’opé­ra­tion : 430.000 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.