Cette place de­ve­nue hos­tile

La place Saint­Pierre est squat­tée par des mar­gi­naux

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrison - Lae­ti­tia Co­hen­det lae­ti­tia.co­hen­det@cen­tre­france.com

Le sec­teur, en soi­rée, n’est pas un havre de paix. Une di­zaine de mar­gi­naux ont trou­vé re­fuge place Saint­Pierre, au dé­bou­ché de la rue des Arches.

Les ri­ve­rains de la place Saint­Pierre connaissent, de­puis un mois, quelques sou­cis de voi­si­nage. En cause : une di­zaine, et par­fois une ving­taine, de mar­gi­naux ayant élu do­mi­cile, avec leurs chiens, chez une ha­bi­tante de la rue des Arches. Ivresse sur la voie pu­blique et ba­garres au cou­teau contraignent les Mont­bri­son­nais à se ré­fu­gier dans les com­merces ou der­rière le vo­lant de leur voi­ture, sans par­ler du bruit oc­ca­sion­né dans l’im­meuble.

« Par­fois, les murs de mon ap­par­te­ment en tremblent, té­moigne une ré­si­dente, à bout. Et je dois me ré­soudre à faire un dé­tour pour ren­trer chez moi. Si je les aper­çois, de loin, dans l’es­ca­ lier, j’at­tends à l’ex­té­rieur. » La si­tua­tion em­poi­sonne le com­merce, la clien­tèle pré­fé­rant ces der­niers temps évi­ter le sec­teur. In­te­nable.

Les ri­ve­rains ont sol­li­ci­té ­ et ob­te­nu ­ une réunion avec le maire, la po­lice mu­ni­ci­pale et la gen­dar­me­rie mar­di 4 avril. Ils se ré­jouissent d’avoir été en­ten­dus. « Nous avons af­faire à des in­ci­vi­li­tés plus qu’à des in­frac­tions et dans ces condi­tions, il est dif­fi­cile de sanc­tion­ner, sou­ligne Ch­ris­tophe Ba­zile. Ces pro­blèmes so­cié­ taux, nous les connais­sons de­puis des an­nées à Mont­bri­son. On a ren­con­tré les mêmes dif­fi­cul­tés place Saint­An­dré (so­lu­tion­nées de­puis la dis­pa­ri­tion du banc ré­gu­liè­re­ment squat­té, N.D.L.R.) et nous mul­ti­plions les dis­po­si­tifs d’ac­tion. Ce­la passe par la sen­si­bi­li­sa­tion des bailleurs pri­vés (une pro­cé­dure d’ex­pul­sion a été en­ta­mée rue des Arches, N.D.L.R.), par un ren­fort des pa­trouilles de la po­lice mu­ni­ci­pale mais aus­si par de l’ac­com­pa­gne­ment so­cial. Il n’est pas ques­tion de mar­gi­na­li­ser da­van­tage en­core ces po­pu­la­tions, pas plus que d’en­tra­ver la bonne marche du com­merce. »

Ivresse, ba­garres au cou­teau et va­carme in­fer­nal

Ren­fort des pa­trouilles de po­lice

Preuve qu’il ne més­es­time pas la si­tua­tion, le maire an­nonce avoir convo­qué une réunion du co­mi­té res­treint du CLSPD (conseil lo­cal de sé­cu­ri­té et de pré­ven­tion de la dé­lin­quance) pour sa­voir « comment re­mé­dier au pro­blème de fa­çon glo­bale. » ■

CONFLIT DE VOI­SI­NAGE. Les ri­ve­rains de la place Saint-Pierre n’en peuvent plus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.