Deux nou­veaux élus au sein du conseil

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Pays D'astrée -

Les élus, réunis au­tour du maire Pierre­Jean Rochette ven­dre­di 31 mars, ont dé­bu­té le conseil mu­ni­ci­pal par un mo­ment de re­cueille­ment à l’in­ten­tion d’Ar­lette Cel­lier, pre­mière ad­jointe ré­cem­ment dé­cé­dée. La séance a com­men­cé par la no­mi­na­tion de deux nou­veaux conseillers mu­ni­ci­paux en rai­son de cette dis­pa­ri­tion et de la dé­mis­sion pour le groupe Construire en­semble de Laurent Gour­gaud. Mau­rice Be­noît, pour la liste de la ma­jo­ri­té Un nou­vel élan pour Boën, et Ch­ris­tine Jor­dan, pour la liste d’op­po­si­tion, sont en­trés au conseil.

Les élus ont en­suite pro­cé­dé à l’élec­tion d’un nou­veau pre­mier ad­joint en la per­sonne de Sté­phane Pu­pier. Au­pa­ra­vant qua­trième ad­joint, il a été rem­pla­cé par Ma­rie­Ange Da­ve­net.

Les élus se sont pen­chés sur les dif­fé­rents bud­gets (ville, eau et as­sai­nis­se­ment). Ma­rie­Ange Da­ve­net a pré­sen­té les chiffres. Pour l’an­née 2016, l’ex­cé­ dent de fonc­tion­ne­ment du bud­get ville s’est éle­vé à 705.000 en­vi­ron pour un to­tal de re­cettes de 2.759.043 « L’en­det­te­ment faible est un atout qui per­met­tra à la ville un ac­cès à l’em­prunt fa­ci­li­té pour les pro­jets fu­turs ».

Plu­sieurs pro­jets de­vraient voir le jour en 2017 comme les voies douces, l’amé­na­ge­ment de la place Sy­ve­ton, des tra­vaux dans les écoles, la ré­duc­tion de la consom­ma­tion d’éner­gie sur les bâ­ti­ments com­mu­naux, l’ins­tal­la­tion d’une borne et l’achat d’un vé­hi­cule élec­triques, des tra­vaux de voi­ries…

Ma­rie­Ange Da­ve­net a an­non­cé les ob­jec­tifs pour 2017 : aug­men­ter les sub­ven­tions pour les as­so­cia­tions, fi­nan­cer les in­ves­tis­se­ments sans aug­men­ter les taxes et conte­nir les dé­penses tout en main­te­nant le même ni­veau de ser­vice.

L’op­po­si­tion s’in­ter­roge

Lu­cien Moul­lier, pour le groupe Construire en­semble, a re­gret­té de n’être que par­tiel­le­ment in­for­mé, au­cun ta­bleau d’in­ves­tis­se­ment n’ayant été four­ni avec les pro­jets chif­frés qui, pour les in­ves­tis­se­ments pré­vi­sion­ nels, s’élèvent à 2.574.422 €.

Les re­cettes d’in­ves­tis­se­ment laissent ap­pa­raître un mon­tant de 1.422.808 €, ce qui in­ter­roge le groupe d’op­po­si­tion, « Avez­vous tous les ar­rê­tés de sub­ven­tion ? ». L’élu a re­gret­té aus­si de n’avoir au­cune in­for­ma­tion sur le bi­lan d’ac­ti­vi­tés et le bi­lan fi­nan­cier du cam­ping. Les tra­vaux de l’hô­pi­tal lo­cal sont aus­si un su­jet d’in­quié­tude pour l’op­po­si­tion avec l’ab­sence de coût des dé­mo­li­tions et de l’amé­na­ge­ment pay­sa­ger et ur­bain. Il a ré­ité­ré sa de­mande d’avoir connais­sance des plans et des coûts fi­nan­ciers, sou­hai­tant aus­si la réa­li­sa­tion d’une étude fi­nan­cière pros­pec­tive.

Pierre­Jean Rochette et Ma­rie­Ange Da­ve­net ont ras­su­ré le groupe d’op­po­si­tion : l’ex­cé­dent de fonc­tion­ne­ment a, pour 2016, été le plus fort de­puis plus de 20 ans et la com­mune est clas­sée dans les com­munes aux risques très faibles au re­gard de son en­det­te­ment. Le maire a aus­si an­non­cé sa vo­lon­té de com­mu­ni­quer sur les chiffres dès que les pro­jets se­ront plus avan­cés. Si le groupe d’op­po­si­tion a vo­té contre le bud­get prin­ci­pal de la ville, il a ap­prou­vé les bud­gets eau et as­sai­nis­se­ment. ■

Sté­phane Pu­pier élu 1er ad­joint suite au dé­cès d’Ar­lette Cel­lier

ÉQUIPE. Le maire Pierre-Jean Rochette, Sté­phane Pu­pier, pre­mier ad­joint, Mau­rice Be­noît, Ch­ris­tine Jor­dan (de g. à dr.).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.