Un « ras-le-bol fis­cal » re­le­vé par le maire

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Forez Est -

En conseil mu­ni­ci­pal, jeu­di 30 mars, les élus ont vo­té le bud­get. « Ce qui est ins­crit au bud­get, a ex­pli­qué le maire, Pierre Vé­ri­cel, c’est ce qu’on veut faire avec les moyens que l’on a. Avec une fis­ca­li­té choi­sie et maî­tri­sée ­ un exer­cice de plus en plus dif­fi­cile ­ avec des don­nées qui fluc­tuent plus que ja­mais, no­tam­ment les do­ta­tions de l’État. La ten­dance est à la sta­bi­li­té. C’est une vraie vo­lon­té des élus avec des ef­forts de ges­tion. »

Une qua­ran­taine d’ex­ploi­ta­tions agri­coles se­raient tou­chées par la hausse du fon­cier non­bâ­ti gé­né­rée par la nou­velle in­ter­com­mu­na­li­té. La mu­ni­ci­pa­li­té a choi­si de com­pen­ser cette aug­men­ta­tion par une baisse de 5% de son propre taux de 33,62 à 31,94 %. « Il s’agit de les ras­su­rer en ne po­sant pas une taxe sur leur ou­til de tra­vail. »

Jean­Paul Blan­chard a qua­li­fié ce geste d’« ap­pré­cié, certes, mais de sym­bo­lique ». Ce à quoi l’édile a ré­pon­du : « La fis­ca­li­té est, à Cha­zelles, in­fé­rieure de 30 à 40 % aux com­munes de la même strate. Les col­lec­ti­vi­tés lo­cales ont pris conscience du ras­le­bol fis­cal des po­pu­la­tions. Le Dé­par­te­ment n’aug­men­te­ra pas non plus. C’est la pre­mière fois, de­puis que je suis élu, en 1995, qu’on baisse un taux ».

La taxe d’ha­bi­ta­tion a été main­te­nue à 10,75 %, et le fon­cier bâ­ti à 19,58 %.

Au mo­ment du vote du bud­get, Jean­Paul Blan­chard, au nom de la mi­no­ri­té, a pré­ci­sé qu’« on ne vote pas contre car on n’a pas d’énormes re­proches à faire à ce bud­get, mais ce n’est pas notre bud­get, on n’a pas été as­so­cié dans sa pré­pa­ra­tion ».

Par­mi les plus im­por­tantes dé­penses, on re­tien­dra le bas­sin de ré­ten­tion (550.000 €), la voi­rie (470.000 €), l’éclai­rage pu­blic (100.000 €), le site Ecuyer (136.000 €), le théâtre (200.000 €), la pla­te­forme de Pierre Charves (140.000 €), l’amé­na­ge­ment ur­bain dont l’hô­pi­tal lo­cal (863.000 €), le jar­din pu­blic (74.000 €) ou le ma­ té­riel (144.000 €). ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.