La hausse de la fis­ca­li­té ap­prou­vée

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Portes Du Forez -

Mal­gré les cinq votes contre de l’op­po­si­tion, le conseil a va­li­dé, mar­di 29 mars, la hausse de la fis­ca­li­té lo­cale pour 2017.

« La hausse ré­gu­lière du nombre d’ha­bi­tants (5.366 ha­bi­tants, au der­nier re­cen­se­ment, N.D.L.R.) et celle des re­cettes du ca­si­no qui aug­mentent de 2 % de­puis deux ans, nous ont per­mis de pas­ser le cap dif­fi­cile im­po­sé par les baisses de do­ta­tions de l’État. Ce­pen­dant, celles­ci s’ac­cé­lèrent et nous avons per­du, au cours des trois ou quatre an­nées pas­sées, au­tour de 400.000 »,a in­di­qué le maire, Claude Gi­raud, afin de jus­ti­fier cette hausse des taux d’im­po­si­tion. La taxe d’ha­bi­ta­tion aug­mente de 2 % et passe à 9,88 % (elle était de 9,69 % en 2016 et 9,5 % en 2015). Le taux d’im­po­si­tion sur le fon­cier bâ­ti passe à 18,65 %, soit une hausse de 1 % par rap­port à 2016, de même que le fon­cier non bâ­ti qui est dé­sor­mais à 13,99 %. Ces aug­men­ta­tions per­mettent à la com­mune de col­lec­ter en­vi­ron 1.834.755

Près de 481.000 € pour les as­so­cia­tions

Les sub­ven­tions ac­cor­dées aux as­so­cia­tions de la com­mune re­pré­sen­te­ront cette an­née une en­ve­loppe de 479.009 (contre 470.955 en 2016), les as­so­cia­tions spor­tives étant les plus do­tées. À no­ter une baisse de sub­ven­tion de 8.100 pour le centre com­mu­nal d’ac­tion so­ciale (CCAS) qui re­ce­vra 40.000 cette an­née.

Les as­so­cia­tions ex­té­rieures (no­tam­ment pour des éta­blis­se­ments ac­cueillant des élèves de Montrond tels que la MFR de Mont­bri­son ou en­core le CFA Les Mou­li­niers de Saint­Étienne) sont éga­le­ment sub­ven­tion­nées. Cette an­née, la do­ta­tion de la com­mune s’élève à 1.972 por­tant le bud­get to­tal des aides à ces as­so­cia­tions à 480.981 (contre 478.427 en 2016). Con­cer­nant les dé­penses d’in­ves­tis­se­ment, un bud­get de 729.431 se­ra dé­dié à l’amé­na­ge­ment du parc ther­mal, 600.000 àla ZAC coeur de ville, 448.175 aux tra­vaux d’amé­lio­ra­tion des ré­seaux d’eaux plu­viales et 152.760 € à la res­tau­ra­tion du mur du châ­teau.

En­fin, la dette, qui au 1er jan­vier der­nier s’éle­vait à 11.249.000 ne de­vrait plus re­pré­sen­ter, au 31 dé­cembre, « que » 11.135.808 ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.