Un mar­ron­nier bi­cen­te­naire abat­tu

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Portes Du Forez -

Une page d’his­toire s’est tour­née mar­di 28 mars à Saint­Mar­cel­lin lorsque le mar­ron­nier de la place du Doc­teur Villard a été cou­pé. D’après le té­moi­gnage de Ma­rie­Jean­nine Ba­roux (en pho­to ci­contre avec son ne­veu Charles), cet arbre ma­jes­tueux avait été plan­té par son ar­rière­grand­père, Pierre Cros, dans son en­fance. Le mar­ron­nier a or­né la place an­cien­ne­ment nom­mée « place de la bas­cule » du­rant 200 ans. Quatre gé­né­ra­tions de la fa­mille Cros ont pu ad­mi­rer ce bel arbre luxu­riant, re­fuge de nom­breux oi­seaux. Il ap­pa­raît même sur une an­cienne carte pos­tale en noir et blanc du vil­lage. Ma­rie­Jean­nine Ba­roux l’évoque avec nos­tal­gie : « L’ombre et le par­fum de ses fleurs étaient ap­pré­ciés de tous ». Elle rap­pelle aus­si que le tronc de l’arbre a por­té la marque d’une chaine po­sée en 1933 par le ma­ré­chal­fer­rant Clau­dius Ma­zet, ins­tal­lé sur la place. Cette at­tache a ser­vi pour les vaches et les che­vaux at­ten­dant d’être fer­rés et est res­tée en place jus­qu’en 1977, date de fer­me­ture de la forge.

Ce n’est pas sans une cer­taine tris­tesse que Ma­rie­Jean­nine Ba­roux a vu dis­pa­raître le mar­ron­nier cou­pé par l’hor­ti­cul­teur Georges La­fond à la de­mande de la mu­ni­ci­pa­li­té (l’arbre, creux, pen­chait dan­ge­reu­se­ment vers la chaus­sée) : « Il était pour nous tous la fier­té de notre quar­tier. Notre jeu­nesse, à mon­sieur Pe­tit Jean, aux en­fants du quar­tier et à moi­même s’est pas­sée sous cet arbre. » ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.