Une nou­velle halte fer­ro­viaire pour Sury-le-Com­tal

Vi­déo­sur­veillance, vaste par­king amé­na­gé, dé­pose­mi­nute se­ront réa­li­sés d’ici 2018

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Lae­ti­tia Co­hen­det lae­ti­tia.co­hen­det@cen­tre­france.com

Le ré­amé­na­ge­ment de la halte fer­ro­viaire de Su­ryle-Com­tal est sur les rails. Les plans, va­li­dés, de­vraient ap­por­ter da­van­tage de confort aux usa­gers.

Les élus lo­caux se sont bat­tus. Ils l’ont ob­te­nu. Le main­tien de la ligne SNCF n°11, Saint­Étienne/Boën­sur­Li­gnon via Mont­bri­son est ac­té, de­puis six mois par la Ré­gion Au­vergne­Rhône­Alpes (lire à ce su­jet notre édi­tion du 10 no­vembre 2016). Par­tant de cet ac­quis, la com­mune de Sury­le­Com­tal, si­tuée sur l’iti­né­raire, pré­tend à de nou­velles in­fra­struc­tures pour « re­ce­voir les usa­gers dans des condi­tions op­ti­males de confort et de sé­cu­ri­té », se­lon le maire, Yves Martin.

La halte fer­ro­viaire, éloi­gnée du centre­bourg d’1,2 km et consti­tuée d’un unique et chiche quai en bé­ton, est au centre d’une ré­flexion as­so­ciant la Ville, la Ré­gion, la SNCF et la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion Loire Fo­rez ; quatre par­te­naires, dont trois fi­nan­ceurs po­ten­tiels, dont les études portent sur une re­fonte com­plète de l’es­pace.

Le pro­jet est abou­ti, les plans fi­ce­lés. Pré­cieuse nou­veau­té, la fu­ture gare se­ra do­tée d’un abri voya­geurs. Construit en lieu et place, à quelques dé­tails près, de l’an­cien bâ­ti­ment XIXe dé­mo­li par la SNCF dans les an­nées quatre­vingt­dix.

« Il des­ser­vi­ra d’un cô­té la voie fer­rée, de l’autre la voie de bus », pré­cise Yves Martin. Pra­tique pour em­bar­quer à bord des nom­breux cars de sub­sti­tu­tion (quatre s’ar­rêtent au­jourd’hui à Sury en plus des onze TER as­su­rant la des­serte heb­do­ma­daire, week­end com­pris). Le pé­ri­mètre de 2.900 m2 en­glo­be­ra une boucle de cir­cu­la­tion à sens unique, un dé­pose­mi­nute de 66 m2, 50 places de par­king, 4 à 6 places de sta­tion­ne­ment pour les deux­roues mo­to­ri­sés et une consigne de dix places ré­ser­vée aux cy­clistes.

La halte, sur­tout, se­ra do­tée d’un nou­vel éclai­rage et d’un sys­tème de vi­déo­sur­veillance. Yves Martin es­père inau­gu­rer le nou­vel es­pace en 2018. « C’est un dos­sier qui avance bien. On est confiant. Comme il y a plu­sieurs fi­nan­ceurs, ce­la li­mi­te­ra le coût pour la com­mune. »

Désen­gor­ger la gare de Bon­son

Si l’élu reste vo­lon­tai­re­ment très éva­sif sur les mon­tants (les sub­ven­tions n’ont pas été vo­tées), il veut croire que l’in­ves­tis­se­ment ap­por­te­ra un re­gain d’in­té­rêt à l’équi­pe­ment dont la fré­quen­ta­tion était, ces der­nières an­nées, à l’image de son hos­pi­ta­li­té : mé­diocre. « Ce­la de­vrait nous per­mettre de désen­gor­ger la gare de Bon­son, plus que sa­tu­rée (110 voya­geurs, en moyenne, y sont pas­sés tous les jours en 2016 se­lon les chiffres de vente de la SNCF, contre 30 à Sury, N.D.L.R.) et d’ap­por­ter un plus à toutes les pe­tites com­munes qui nous en­tourent, d’au­tant que notre po­pu­la­tion conti­nue d’aug­men­ter. » ■

Un abri voya­geurs et un par­king de 50 places

DÉ­JÀ VU. Un nou­vel abri se­ra construit en lieu et place de l’an­cienne gare ou­verte en 1866 et dé­mo­lie dans les an­nées quatre-vingt-dix.

SOM­MAIRE. La halte fer­ro­viaire est au­jourd’hui ré­duite à son plus simple ap­pa­reil : un quai de bé­ton et une pan­carte.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.