Plus d’un mil­lion et de­mi d’eu­ros in­ves­ti ZAC des Granges

Le trans­por­teur de Sury­le­Com­tal a inau­gu­ré son nou­veau centre d’ex­ploi­ta­tion, sa­me­di 8 avril

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

Créée en 2003 suite au ra­chat de Martin Paul mi­ni­cars à Sury-le-Com­tal, 2TMC (pour trans­port et tou­risme en mi­ni­cars et cars) pour­suit sa crois­sance. Isa­belle et Fran­çois Du­fourd ont in­ves­ti dans un nou­veau centre d’ex­ploi­ta­tion, ZAC des Granges.

Pas un pa­pier ne traîne. L’ate­lier pneu­ma­tiques et sys­tèmes de frei­nage de 240 m² est par­fai­te­ment ran­gé, la sta­tion de la­vage brille et seules quelques gouttes de car­bu­rant souillent le re­vê­te­ment gou­dron­né flam­bant neuf de­vant les deux pompes de ga­zole et d’AdB­lue®…

120 sa­la­riés, 110 vé­hi­cules

2TMC a inau­gu­ré, sa­me­di 8 avril, son nou­veau centre d’ex­ploi­ta­tion éta­bli sur 13.500 m², ZAC des Granges, à Mont­bri­son. Une soixan­taine de vé­hi­cules (cars et mi­ni­cars) peuvent sta­tion­ner à cette nou­velle adresse qui abrite éga­le­ment 160 m² de bu­reaux et le sys­tème d’aide à l’ex­ploi­ta­tion et d’in­for­ma­tion des voya­geurs (SAEIV) dans le­quel Isa­belle et Fran­çois Du­fourd ont in­ves­ti 28.000 € et dont est équi­pée une dou­zaine de cars géo­lo­ca­li­sables en temps réel.

Voi­là main­te­nant treize ans que les époux Du­fourd ont ra­che­té Martin Paul mi­ni­cars à Sury­le­Com­tal. Après s’être sé­pa­rés des ac­ti­vi­tés sises à Mont­pel­lier, en 2005, et Lyon, en 2007, dé­si­reux de se re­cen­trer sur la Loire, ils avaient réa­li­sé leur pre­mière opé­ra­tion de crois­sance ex­terne avec la re­prise des Voyages Da­mon, de Mont­bri­son, en 2012. L’en­tre­prise était alors pas­sée de 70 à 90 vé­hi­cules avec un chiffre d’af­faires dé­pas­sant les quatre mil­lions d’eu­ros. Cinq ans plus tard, 2TMC compte 120 sa­la­riés et ex­ploite une flotte de 110 vé­hi­cules, « un parc re­nou­ve­lé et en­tre­te­nu avec des vé­hi­cules de moins de quatre ans en moyenne, ré­pon­dant aux normes an­ti­pol­lu­tion Eu­ro 5 et Eu­ro 6 », a sou­li­gné Fran­çois Du­fourd.

L’at­ten­tion por­tée au dé­ve­lop­pe­ment du­rable

La so­cié­té dont le siège so­cial se trouve ZI Les Chaux à Su­ryle­Com­tal ef­fec­tue dif­fé­rents ty­ pes de tran­sports : sco­laires (pour le Dé­par­te­ment, pour Saint­Étienne Mé­tro­pole, pour Roan­nais ag­glo­mé­ra­tion), de par­ti­cu­liers, pour les en­tre­prises, les tou­ristes, les co­mi­tés d’en­tre­prise, les clubs du troi­sième âge… et ex­ploite no­tam­ment plu­sieurs lignes de proxi­mi­té du ré­seau des tran­sports in­ter­ur­bains de la Loire (TIL) pour le compte du conseil dé­par­te­men­tal, dont la ligne 111 entre Saint­Étienne et Mont­bri­son, la 112 entre la sous­pré­fec­ ture de la Loire et Chal­ma­zelJean­sa­gnière et la 114 entre Mont­bri­son et Feurs.

Pro­chaine in­no­va­tion, la mise en place de QR code aux ar­rêts des cars

Le mil­lion et de­mi d’eu­ros in­ves­ti dans le nou­veau centre d’ex­ploi­ta­tion de Mont­bri­son s’ins­crit dans cette vo­lon­té de pour­suivre et de maî­tri­ser le dé­ve­lop­pe­ment d’une so­cié­té qui en­tend « res­ter à taille hu­maine », se­lon Isa­belle et Fran­çois Du­fourd, mais aus­si res­pec­tueuse de son en­vi­ron­ne­ment. Ain­si, 2TMC pro­cède à la ré­cu­pé­ra­tion des eaux de pluie sur son toit, a ins­tal­lé une pompe à cha­leur pour le chauf­fage et un éclai­rage basse consom­ma­tion ain­si qu’une zone de dé­pol­lu­tion Eu­ro 6 (norme eu­ro­péenne fixant les li­mites maxi­males de re­jets pol­luants pour les vé­hi­cules rou­lants) sur son site mont­bri­son­nais.

Pro­chaine in­no­va­tion, la mise en place de QR code aux ar­rêts des cars. Chaque voya­geur pour­ra alors fla­sher ce dis­po­si­tif via son smart­phone et sa­voir à quelle heure doit pas­ser le pro­chain car. Per­sua­dée de « prendre et de faire prendre la bonne route », 2TMC es­père frô­ler les 7 M€ de chiffre d’af­faires cette an­née. ■

2TMC. Les élus qui ont par­ti­ci­pé à l’inau­gu­ra­tion (Alain Lau­ren­don, Jacques Blan­chet, Ch­ris­tophe Ba­zile et Alain Ber­théas) au­tour de Fran­çois Du­fourd (ici à gauche) et son épouse, ont as­sis­té à une dé­mons­tra­tion du sys­tème qui per­met de trans­por­ter des per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite (PMR).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.