Mon­trer la voie plu­tôt que contraindre

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Le Portrait -

L’ap­proche ran­cher du che­val, po­pu­la­ri­sée par le chu­cho­teur Mon­ty Ro­berts et Ro­bert Red­ford dans L’homme qui mur­mu­rait à l’oreille des che­vaux, re­pose sur l’étude du com­por­te­ment de l’ani­mal en li­ber­té (l’étho­lo­gie), son ins­tinct gré­gaire et la fuite comme seul moyen de dé­fense. Ni­co­las Dou­cet, qui a sui­vi l’en­sei­gne­ment des plus grands dres­seurs US, Martin Black, Back Bra­na­man, Sid Cook, Franck Do­min­guez et Wade Black, s’ins­pire de la phi­lo­so­phie du maître Tom Dor­rance (19112003) qui consiste à mon­trer au che­val la voie où l’on veut qu’il aille sans le contraindre à l’em­prun­ter. « Par ce prin­cipe, il ap­prend mieux et il est plus fa­cile d’amé­lio­rer sa mo­ti­va­tion à tra­vailler avec l’hu­main », sou­ligne Ni­co­las Dou­cet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.