En marche avant contre l’En Avant ?

Les Sté­pha­nois se dé­placent au stade du Rou­dou­rou de Guin­gamp, sa­me­di soir (20 heures)

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Sports - Jean-Fran­çois Vernet jean-francois.vernet@cen­tre­france.com

La fin de sai­son s’an­nonce com­pli­quée pour les hommes de Ch­ris­tophe Gal­tier. Avant de re­ce­voir Bor­deaux et Pa­ris et de se dé­pla­cer à Mo­na­co, les Verts pré­parent un dé­pla­ce­ment à Guin­gamp, de­mi-fi­na­listes mal­heu­reux de la coupe de France.

Le coup de sif­flet fi­nal vient de re­ten­tir. Jim­my Briand semble K.O. de­bout, les mains sur les ge­noux et le re­gard plon­gé dans le vide. L’an­cien Lyon­nais, dé­sor­mais Guin­gam­pais, vient de ra­ter un pe­nal­ty qui au­rait per­mis à son équipe de re­ve­nir au score et de rê­ver en­core à une place en fi­nale de coupe de France.

C’est au contraire le SCO d’An­gers qui, dans la fou­lée, en­fonce le clou (2­0) et dé­croche son billet pour le stade de France. De quoi pro­cu­rer de belles émo­tions, mar­di soir, au pu­blic du stade an­ge­vin, qui porte de­puis peu le nom de Ray­mond­Ko­pa. Aux an­ti­podes de l’après­mi­di sur­réa­liste vé­cu par les Sté­pha­nois, di­manche, face à Rennes (1­1), dans un stade tris­te­ment vide (voir page 2), suite au huis clos in­fli­gé par la Ligue de foot­ball.

Les Guin­gam­pais d’An­toine Kom­boua­ré ont cer­tai­ne­ment lais­sé des plumes dans cette éli­mi­na­tion aux portes de la fi­nale.

S’éloi­gner du fa­meux « ventre mou »

Les hommes de Ch­ris­tophe Gal­tier se­raient ins­pi­rés d’en pro­fi­ter pour ten­ter de dé­cro­cher trois points, sa­me­di soir au stade du Rou­dou­rou, avant d’at­ta­quer un ca­len­drier de fin de sai­son de fo­lie, qui ver­ra les Verts re­ce­voir les Gi­ron­dins de Bor­deaux, le Pa­ris­Saint­Ger­main et se dé­pla­cer à Mo­na­co et en­fin à Nan­cy, qui lut­te­ra cer­tai­ne­ment pour le main­tien.

Non pas pour se rap­pro­cher des places eu­ro­péennes, qui semblent de plus en plus loin, mais pour évi­ter de s’en­fon­cer trop pro­fon­dé­ment dans le fa­meux « ventre mou » du cham­pion­nat. « Plus per­sonne ne nous at­tend. On n’a plus rien à perdre, il faut al­ler de l’avant », di­sait le re­ve­nant Ben­ja­min Cor­gnet, à l’is­sue de la ren­contre face à Rennes. Henri Sai­vet, une nou­velle fois in­exis­tant et Ole Sel­naes, dont la vi­va­ci­té n’est pas le point fort de­puis plu­sieurs se­maines dé­jà, de­vront s’ins­pi­rer de l’ir­ré­pro­chable Jor­dan Ve­re­tout pour ve­nir à bout d’une équipe bre­tonne qui n’a jus­qu’ici pas vrai­ment sou­ri aux Sté­pha­nois. En six op­po­si­tions (L1 et L2 confon­dues), l’AS Saint­Étienne ne s’est im­po­sée qu’à une seule re­prise.

Une seule vic­toire de­puis Old Traf­ford

Di­manche, Ro­main Ha­mou­ma, qui avait of­fert la vic­toire aux Verts lors du match al­ler (1­0), a en­fin trou­vé la com­pli­ci­té tant at­ten­due avec le bu­teur slo­vène Ro­bert Be­ric, qui a pro­fi­té de l’of­frande pour ins­crire son cin­quième but de la sai­son en Ligue 1. Certes, les sta­tis­tiques n’af­folent pas les comp­teurs, mais le duo of­fen­sif semble por­ter à lui seul les es­poirs of­fen­sifs d’une for­ma­tion sté­pha­noise qui semble traî­ner sa peine sur les ter­rains de France, de­puis l’épi­sode eu­ro­péen à Old Traf­ford. De­puis le 16 fé­vrier, les Verts ont en­re­gis­tré une sé­rie de trois dé­faites et cinq nuls, pour seule­ment une pe­tite vic­toire à Di­jon, le 19 mars. À eux de mettre les in­gré­dients né­ces­saires pour re­par­tir de l’avant à Guin­gamp et, qui sait, ap­por­ter un peu de pi­ment à cette fin de sai­son… ■

DÉ­CI­SIF. Mal­gré son in­cons­tance, Ro­main Ha­mou­ma est l’un des joueurs of­fen­sifs les plus dan­ge­reux de l’at­taque sté­pha­noise, cette sai­son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.