Montbrison-Pa­ris en mo­by­lette

Deux Mont­bri­son­nais viennent d’ef­fec­tuer un in­croyable road­trip

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrison -

Ré­mi Blanc et Lor­ris Fa­vard, deux jeunes Mont­bri­son­nais plein d’en­thou­siasme, ont fait un al­ler-re­tour Montbrison-Pa­ris en mo­by­lette entre le 29 avril et le 6 mai.

«Vous n’avez qu’à ve­nir me voir à Pa­ris en mo­by­lette ! » Une bou­tade, à pre­mière vue, lan­cée par An­tho­ny, que son frère, Ré­mi Blanc, 26 ans, a pris au pied de la lettre. Bien dé­ci­dé à re­le­ver le dé­fi, ce fan de mo­by­lette de­puis l’ado­les­cence pro­pose aus­si­tôt à son ami de tou­jours, Lor­ris Fa­vard, 22 ans, de se lan­cer dans l’aven­ture avec lui.

Un an et de­mi au­ra été né­ces­saire à Ré­mi, mé­ca­ni­cien dans l’âme, pour dé­mon­ter et res­tau­rer le tas de rouille à deux roues qu’il ve­nait d’ache­ter. Il lui a fal­lu aus­si re­ta­per pour cha­cun une re­morque afin de trac­ter une qua­ran­taine de ki­los de ma­té­riel. Ce se­ra chose faite tard dans la nuit, la veille du dé­part, sa­me­di 29 avril ; un dé­part qui de­vait se faire à quatre…

Fi­na­le­ment, seuls Ré­mi et Lor­ris ont réa­li­sé ce road­trip sui­vi sur Fa­ce­book® par plus de 300 fans. Le dé­fi est lar­ge­ment re­le­vé puis­qu’ils ont ef­fec­tué l’al­ler­re­tour Montbrison­Pa­ris, soit près de 1.000 km, à une moyenne de 35 km/h. Il leur au­ra fal­lu sept jours pour bou­cler leur pé­riple se­mé d’em­bûches et de pé­ri­pé­ties.

Moins d’une heure après le dé­part, un ar­rêt s’im­po­sait dé­jà pour sou­der une re­morque ; un en­fan­tillage pour Ré­mi, des­cen­dant de ma­ré­chal­fer­rant. Plus tard, il lui fau­dra dé­bou­cher le car­bu­ra­teur tous les 20 km. Chaque soir, les deux jeunes Mont­bri­son­nais ont pré­pa­ré l’étape du len­de­main et ins­tal­lé la tente dans la­quelle la place, une fois le ma­té­riel en­tas­sé, se fai­sait rare. À 20 ki­lo­mètres de l’ar­ri­vée, ils ont eu une grosse frayeur lors­qu’ils se sont re­trou­vés à 40 km/h sur la gauche d’une voie ex­press dans une cir­cu­la­tion in­tense, pen­dant près d’un ki­lo­mètre.

Ar­rê­tés par des po­li­ciers

Mais la suite res­te­ra leur meilleur sou­ve­nir, quand la lampe torche de la po­lice se braque sur Ré­mi, qui conduit d’une main, éclai­ré par une fron­tale et l’oeil col­lé sur son té­lé­pho­neGPS… Avec gen­tillesse et com­pré­hen­sion, les po­li­ciers re­met­tront les deux aven­tu­riers dans le droit che­min jus­qu’à des­ti­na­tion.

Au re­tour de ce pé­riple, Ré­mi et Lor­ris se disent en­chan­tés de cette su­perbe ex­pé­rience, mal­gré la fa­tigue et le mal aux fesses : « Ça nous ré­con­ci­lie avec le monde car nous avons ren­con­tré beau­coup de gen­tils qui nous ont sou­te­nus et ai­dés. Comme cette dame qui nous pro­pose l’hé­ber­ge­ment à 15 heures alors qu’il nous faut rou­ler en­core, sans sa­voir qu’on cou­che­ra, ce soir­là sous un pont et sous la pluie »… ■

Un pé­riple sui­vi par plus de 300 abon­nés sur Fa­ce­book®

PÉ­RIPLE EN MOB. Ré­mi (à gauche) et Lor­ris « re­mer­cient tous les gen­tils qui les ont sou­te­nus et ai­dés » et aus­si An­tho­ny, le « fran­gin », en­chan­té de les ac­cueillir à Pa­ris.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.