L’es­prit souffle tou­jours au couvent

Le Ca­bi­net des cu­rio­si­tés de Cha­zelles­sur­La­vieu a en­ta­mé une nou­velle sai­son de­puis un mois

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

Six mois après la dis­pa­ri­tion de son fon­da­teur, le ca­bi­net de cu­rio­si­tés a rou­vert ses salles.

La veuve de Da­niel Pou­get a trou­vé la force pour as­su­rer la suc­ces­sion. Mais jus­qu’à quand ?

Six mois après la dis­pa­ri­tion de Da­niel Pou­get, son fon­da­teur, le Ca­bi­net des cu­rio­si­tés de Cha­zelles-sur-La­vieu a rou­vert ses salles. La veuve de l’eth­no­logue fo­ré­zien a trou­vé la force de pour­suivre l’oeuvre de son dé­funt ma­ri avec le sou­tien d’amis. Jus­qu’à quand ?

Il est phy­si­que­ment ab­sent mais il est par­tout. Ab­so­lu­ment par­tout. Pour Ma­rie Pou­get en tout cas qui se sou­vient de chaque amé­na­ge­ment ef­fec­tué dans ce couvent de Cha­zelles­sur­La­vieu, ra­che­té avec son époux à la fin des an­nées 90 alors qu’il était lais­sé à l’aban­don de­puis une tren­taine d’an­nées, et trans­for­mé en ca­bi­net de cu­rio­si­tés. Elle se sou­vient aus­si de tous les voyages ef­fec­tués à tra­vers le monde pour ra­me­ner ici un masque co­lo­ré, une sculp­ture en bronze, là un ob­jet qui pa­raît anec­do­tique mais qu’une peu­plade re­cu­lée d’Afrique ou d’Océa­nie consi­dère comme sa­cré…

Une ex­po­si­tion-hom­mage à Da­niel Pou­get

Da­niel Pou­get nous a quit­tés (lire nos édi­tions des 27 oc­tobre et 3 no­vembre 2016) mais sa veuve tient à ce que son oeuvre per­dure. Voi­là pour­quoi mal­gré la dou­leur, elle a trou­vé la force et le cou­rage d’as­su­mer une forme de suc­ces­sion. Ma­rie Pou­get a ain­si ac­com­pa­gné une pe­tite tren­taine de per­sonnes dans un grand tour du Ra­jas­than, en Inde, en fé­vrier der­nier. « Tout était pré­vu avant la dis­pa­ri­tion de Da­niel. Je ne pou­vais pas les lais­ser tom­ber », ex­plique celle qui a aus­si pris sur elle pour gui­der une sor­tie de deux jours dans la ré­gion de Pom­pa­dour, en France, le mois der­nier puis un voyage au Ja­pon. Quelques jours seule­ment après la ré­ou­ver­ture du Ca­bi­net de cu­rio­si­tés de Cha­zelles­sur­La­vieu. Car de­puis le 2 avril, l’an­cien couvent cha­zel­lard ac­cueille à nou­veau des vi­si­teurs. Comme avant. Presque comme s’il ne s’était rien pas­sé. Ma­rie Pou­get y te­ nait mais elle n’ou­blie­ra ja­mais la pre­mière visite. « J’ai long­temps ap­pré­hen­dé ce mo­ment, ex­plique­t­elle. Com­ment faire sans lui ? Heu­reu­se­ment, j’ai été très en­tou­rée, no­tam­ment par les Amis du couvent qui m’ont beau­coup ai­dée et ap­por­té pour fran­chir cette étape. »

Parce qu’elle a man­qué de temps pour pré­pa­rer et conce­voir une nou­velle ex­po­si­tion, Ma­rie Pou­get a dé­ci­dé de lais­ser vivre « Dra­gons, dé­mons et mer­veilles ­ fêtes ma­giques » qui avait été pré­sen­tée l’an pas­sé jus­qu’au 29 oc­tobre pro­chain. Comme un hom­mage au tra­vail me­né par son dé­funt ma­ri.

« Bien sûr, je n’ai pas toutes les connais­sances de Da­niel mais je crois que les gens ap­pré­cient cette tran­si­tion », s’ex­cuse presque celle qui a pour­tant ac­com­ pa­gné l’eth­no­logue fo­ré­zien dans bon nombre de ses pé­riples et qui a elle­même ef­fec­tué plu­sieurs ex­pé­di­tions. Elle guide d’ailleurs les vi­sites com­men­tées du di­manche à 15 heures. Le couvent est éga­le­ment ou­vert en se­maine pour les groupes à par­tir de vingt per­sonnes et sur ré­ser­va­tion.

Ma­rie Pou­get ré­flé­chit main­te­nant à la suite à don­ner à cet in­croyable hé­ri­tage que lui a lais­sé son ma­ri. Une nou­velle ex­po­si­tion de­vrait voir le jour en 2018 au­tour de Mar­co Po­lo et d’autres livres être pu­bliés ­ « Da­niel avait pré­pa­ré plu­sieurs ma­nus­crits » ­ mais après ? Elle ne s’in­ter­dit rien. Faut­il vendre ? À un par­ti­cu­lier ? À une ins­ti­tu­tion pu­blique ? Le couvent tout en­tier ? Quelques ob­jets seule­ment ? Est­il pos­sible de trou­ver un ac­cord avec un mu­sée pour ac­cueillir tout ou par­tie des col­lec­tions ? Ma­rie Pou­get compte sur l’es­prit qui souffle tou­jours dans ces murs pour la gui­der à son tour. ■

Ma­rie Pou­get ré­flé­chit à la suite à don­ner à cet in­croyable hé­ri­tage

Ma­rie Pou­get a re­pris le flam­beau de son dé­funt ma­ri et as­sure les vi­sites com­men­tées du mu­sée.

CA­BI­NET DE CU­RIO­SI­TÉS. Ma­rie Pou­get as­sure les vi­sites gui­dées heb­do­ma­daires du di­manche après-mi­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.