Douze mil­lions d’eu­ros in­ves­tis dans l’eau po­table

Les com­munes fo­ré­ziennes puisent leur eau dans la Loire mais aus­si à Saint­Étienne

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Lae­ti­tia Co­hen­det lae­ti­tia.co­hen­det@cen­tre­france.com

Le syn­di­cat mixte du Bon­son, pro­duc­teur d’eau po­table pour huit com­munes du Fo­rez, a en­ga­gé de gros tra­vaux sur les six der­nières an­nées pour sé­cu­ri­ser l’ap­pro­vi­sion­ne­ment des ha­bi­tants.

Jus­qu’en 2010, les ha­bi­tants du Fo­rez Sud dis­po­saient de faibles res­sources en eau : quatre puits si­tués à 200 mètres de dis­tance sur une même par­celle à Bon­son, ali­men­tés par la nappe al­lu­viale de la Loire, deux puits à SaintJust­Saint­Ram­bert et deux à Unias, de très faible ca­pa­ci­té, en plus d’un cap­tage di­rect sur la Mare, à Saint­Mar­cel­lin­en­Fo­rez. Un peu juste pour abreu­ver 17.000 abon­nés, soit 35.000 ha­bi­tants, lors des grandes sé­che­resses es­ti­vales.

Le syn­di­cat mixte du Bon­son, pro­duc­teur d’eau pour toutes ces po­pu­la­tions, a re­mé­dié à l’épi­neux pro­blème. Comment ? En fi­nan­çant la construc­tion d’une vaste conduite depuis Saint­Étienne. La pré­fec­ture, ali­men­tée par ses deux bar­rages de La­va­lette et du Pas­du­Riot, four­nit au­jourd’hui 240.000 m3 d’eau aux pe­tites com­munes fo­ré­ziennes. Le point de li­vrai­son est si­tué à Ra­ta­rieux. « Nous dis­po­sons d’une conduite com­mu­ ne avec le Si­pro­fors (Syn­di­cat in­ter­com­mu­nal de pro­duc­tion d’eau po­table de la plaine du Fo­rez sud) jus­qu’au lieu­dit Les Per­ro­tins, à La Fouillouse, ex­plique Pierre Grange, pré­sident du syn­di­cat mixte du Bon­son. De là partent deux conduites : une pour le Si­pro­fors, une pour nous. » Les tuyaux courent en sou­ter­rain jus­qu’à Saint­Mar­cel­lin­en­Fo­rez. « L’in­ter­con­nexion avec Saint­Étienne nous per­met de ga­ran­tir l’ali­men­ta­tion de nos usa­gers au cas où nos propres res­sources se­raient dé­faillantes, dé­taille Pierre Grange. C’est ar­ri­vé lors de la der­nière crue de la Loire (l’eau était alors de­ve­nue par­ti­cu­liè­re­ment trouble, N.D.L.R.) mais aus­si l’été der­nier à Saint­Mar­cel­lin avec la sé­che­resse. Il a fal­lu ar­rê­ter l’usine de la mi­août à la mi­no­vembre pour conser­ver à la Mare son dé­bit ré­ser­vé. »

Dans leur oeuvre de sé­cu­ri­sa­tion, les élus des Portes du Fo­rez ont éga­le­ment pen­sé à leurs voi­sins. « Nous avons sur­di­men­sion­né une par­tie de la conduite pour ali­men­ter ul­té­rieu­re­ment tout le Mont­bri­son­nais au départ de la ZAC des Plaines », pré­cise Pierre Grange.

Chan­tier pha­rao­nique fac­tu­ré sept mil­lions d’eu­ros. Un em­prunt et la vente d’eau aux com­munes (0,75 € HT le m3) ont per­mis d’équi­li­brer le bud­get sur les six der­nières an­nées. Mais le syn­di­cat mixte du Bon­son n’en a pas fi­ni avec les grands tra­vaux. Il s’ap­prête à si­gner un chèque de cinq mil­lions d’eu­ros pour amé­lio­rer le trai­te­ment de l’eau, as­su­ré, au­jourd’hui, par simple fil­tra­tion na­tu­relle.

Unias concen­tre­ra un cin­quième des in­ves­tis­se­ments. Les deux puits de la com­mune pèchent par leur maigre ren­de­ment : 45 m3/jour. « Ils n’ont pas été po­si­tion­nés au bon en­droit, ana­lyse Jacques Le­tang, di­rec­teur tech­nique. La créa­tion d’une tran­chée drai­nante de­vrait nous per­mettre d’aug­men­ ter le dé­bit à 400 m3/jour. Nous al­lons lui ad­joindre une sta­tion de trai­te­ment pour me­su­rer la te­neur en com­po­sés or­ga­niques et re­mi­né­ra­li­ser les eaux de la Loire, très douces par na­ture. C’est confor­table pour les usa­gers mais très em­bê­tant pour les ca­na­li­sa­tions car ce­la dis­sout les mé­taux, no­tam­ment le plomb. » L’équi­pe­ment ver­ra le jour à proxi­mi­té de l’église et du ré­ser­voir existant.

Quatre mil­lions se­ront par ailleurs in­ves­tis dans une uni­té à Saint­Just (face à l’ac­cro­branche), et une à Bon­son. « L’ob­jec­tif est d’avoir tout ter­mi­né pour 2019 ». Pré­ci­sion non né­gli­geable : les chan­tiers se­ront conduits sans im­pac­ter le prix du m3. ■

Trois sta­tions de trai­te­ment à créer d’ici 2019

À LA SOURCE. Le syn­di­cat mixte pro­duit de l’eau pour 17.000 abon­nés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.