17 oeuvres dis­per­sées dans la na­ture aux alen­tours de Ma­rols

17 ar­tistes ex­posent dans les en­vi­rons de Ma­rols tout l’été. Pro­me­neurs, ou­vrez l’oeil

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Lae­ti­tia Co­hen­det lae­ti­tia.co­hen­det@cen­tre­france.com

Pe­tit mais dy­na­mique. Le vil­lage de Ma­rols a conçu trois cir­cuits de ba­lade ja­lon­nés d’oeuvres d’art. Une in­vi­ta­tion in­édite, et très éphé­mère, à la dé­cou­verte du pa­tri­moine com­mu­nal.

L’abs­trait ? Très peu pour eux. Mi­chaël Cha­zelle et Jean­Claude Ci­vard en ont rê­vé, ils l’ont fait.

Sé­duits par la ma­ni­fes­ta­tion de land­art (*) Ho­ri­zons (dix oeuvres d’art co­lo­nisent chaque été le mas­sif du San­cy, pre­nant pos­ses­sion des lacs et des pe­tits es­paces boi­sés et at­ti­rant plus de 200.000 vi­si­teurs), le pré­sident des ar­tistes de Ma­rols et le maire du vil­lage en ont conçu une dé­cli­nai­son lo­cale : deux par­cours pé­destres de 9 et 15 ki­lo­mètres et un cir­cuit au­to­mo­bile que ja­lon­ne­ront d’ici quelques jours 17 pein­tures, sculp­tures et graff’. « Nous avons réa­li­sé les tra­cés avec un ad­joint, pè­le­rin de Saint­Jacques de Com­pos­telle. Il connaît par­fai­te­ment la com­mune et ses ha­meaux. » Les ac­teurs de l’opé­ra­tion Ma­rols d’ar­tistes es­pèrent ain­si éveiller la cu­rio­si­té du pu­blic.

Les plas­ti­ciens ont don­né gra­tui­te­ment de leur temps. Tous n’ha­bitent pas la lo­ca­li­té. L’ap­pel à pro­jet a sus­ci­té l’adhé­sion de Mont­bri­son­nais, Pon­tram­ber­tois, Sté­pha­nois, Po­nots, Ta­ra­riens et Pe­lauds (Saint­Sym­pho­rien­sur­Coise). Deux de leurs créa­tions sont dé­jà vi­sibles au dé­tour des ruelles : un totem taillé dans un tronc (notre pho­to) et un banc qu’en­va­hissent des rhi­zomes de mé­tal co­lo­ré.

« Les contri­bu­teurs se sont adap­tés aux sites que nous leur pro­po­sions, ex­plique Mi­chaël Cha­zelle. Ils ont tra­vaillé le mé­tal, les bottes d’en­ru­ban­nage, la pierre, le bois flot­té sur le thème des quatre élé­ments. Les vi­si­teurs pour­ ront dé­cou­vrir leurs oeuvres dès le 11 juin et jus­qu’au 12 octobre. En­suite, cha­cun re­pren­dra son dû. »

L’ins­tal­la­tion, bien qu’éphé­mère, a ren­con­tré quelques op­po­si­tions chez les ri­ve­rains, in­quiets de pos­sibles nui­sances. Les craintes d’un sta­tion­ne­ment anar­chique ou d’un bruit ex­ces­sif ont fer­mé de rares es­prits cha­grins à l’en­thou­siasme gé­né­ral. « Mais glo­ba­le­ment, l’ac­cueil a été plu­tôt fa­vo­rable, se ré­jouit Jean­Claude Ci­vard. Nous de­vons d’ailleurs re­mer­cier les ha­bi­tants qui se sont in­ves­tis dans la ma­ni­fes­ta­tion en nous ai­dant à ba­li­ser les cir­cuits, en dé­brous­saillant les che­mins ou en prê­tant leur ter­rain quand nous ne dis­po­sions pas de par­celle pour ins­tal­ler les oeuvres. »

Le pro­jet n’au­rait pu voir le jour sans les aides fi­nan­cières de la Ré­gion, du Dé­par­te­ment et les contri­bu­tions des in­ter­nautes, mé­cènes d’un jour via la pla­te­forme Proar­ti. Le charme a fait son oeuvre. Le ré­sul­tat s’an­nonce brillant. ■

Pas­sé le 12 octobre, les oeuvres se­ront dé­mon­tées

INS­TI­GA­TEURS. Le maire Jean-Claude Ci­vard et Mi­chaël Cha­zelle, pré­sident des ar­tistes de Ma­rols.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.