Les En­fants du Fo­rez de Feurs re­gardent vers le haut

Ju­lien Cor­tey a dé­jà pra­ti­que­ment choi­si tous les joueurs de son ef­fec­tif pour la pro­chaine sai­son

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

Deux re­crues of­fi­cia­li­sées, deux autres en cours de né­go­cia­tion, quatre dé­parts actés… L’exer­cice pas­sé est à peine ter­mi­né que Ju­lien Cor­tey a dé­jà des­si­né les contours de son pro­chain ef­fec­tif. Avec l’ar­ri­vée de l’in­ter­na­tio­nal gui­néen Cé­dric Man­sa­ré, les En­fants du Fo­rez de Feurs (EFF) prouvent qu’ils re­gardent plus vers le haut de la Na­tio­nale 2 que vers le bas.

De­puis ce jeu­di 1er juin, quatre joueurs ne font plus, of­fi­ciel­le­ment, par­tie de l’ef­fec­tif des En­fants du Fo­rez de Feurs (EFF) qui évo­lue­ront en Na­tio­nale 2 la sai­son pro­chaine. Fin de l’aven­ture pour Fré­dé­ric Gi­raud, Vla­di­ca Jo­va­no­vic, Au­ré­lien Pa­tey et… Ben­ja­min Tillon.

Le pre­mier avait pris sa dé­ci­sion de­puis long­temps. Peu­têtre même de­puis que ce Neu­li­sois, pas­sé par La Pon­toise et par le Bas­ket club de Mont­bri­son (BCM), avait consta­té que l’exer­cice 2016/2017 al­lait se conclure sur un ul­time der­by fo­ré­zien. Ren­dez­vous idéal pour ti­rer sa ré­vé­rence. À 37 ans, « Fred » Gi­raud a en ef­fet dé­ci­dé de mettre un terme à sa car­rière mais il a pu consta­ter qu’il se­rait tou­jours le bien­ve­nu, aus­si bien au Fo­ré­zium An­dré­De­lorme de Feurs qu’à la salle JeanPierre­Cher­blanc de Mont­bri­son.

Trop de pres­sion pour Au­ré­lien Pa­tey

« Vlad » Jo­va­no­vic sa­vait lui aus­si de­puis plu­sieurs mois qu’il ne se­rait pas Fo­ré­zien la sai­son pro­chaine. La dé­ci­sion de ne pas pro­lon­ger le bail du Serbe, ar­ri­vé en octobre 2016 pour pal­lier le dé­part du Li­tua­nien Ry­tis Bi­liar­tas, dé­si­reux de re­tour­ner au pays, a été un vé­ri­table crève­coeur pour Ju­lien Cor­tey qui a été « en­tiè­re­ment satisfait du com­por­te­ment du joueur et de l’homme ». Mais l’en­traî­neur des EFF avait pré­ve­nu que son pro­jet, va­li­dé par les di­ri­geants, le pré­sident Éric Sar­din en tête, était de construire au­tour de Théo Vial. À 34 ans, Vla­di­ca Jo­va­no­vic ne de­vrait pas avoir de mal à trou­ver un nou­vel em­ ployeur en N 2 fran­çaise, pays où le Serbe sou­haite res­ter.

Le dé­part d’Au­ré­lien Pa­tey, lui, n’était pas ins­crit puisque le Nor­diste de 25 ans et 2,05 m s’était en­ga­gé pour deux sai­sons en 2016. D’un com­mun ac­cord, les EFF et l’an­cien li­cen­cié du Bas­ket club Nord Ar­dèche, for­mé à Cho­let puis pas­sé par Le Por­tel et Saint­Quen­tin, ont pré­fé­ré s’ar­rê­ter là. « Il se met une pres­sion de fou qui lui fait perdre ses moyens », re­grette Ju­lien Cor­tey qui reste néan­moins « convain­cu du po­ten­tiel de ce joueur » qui de­vrait lui aus­si trou­ver ai­sé­ment un point de chute, en N 2 ou N 3.

Pas de ter­rain d’en­tente avec Ben­ja­min Tillon

D’ac­cord, Ben­ja­min Tillon et les di­ri­geants n’en ont pas trou­vé pour que l’an­cien Mont­bri­son­nais et Saint­cha­mo­nais pour­suive sous le maillot fo­ré­zien. Une der­nière en­tre­vue, en dé­but de se­maine, a dé­bou­ché sur le constat que les ho­ri­zons du joueur et du club n’étaient plus les mêmes. À 32 ans, « Ben » cultive un pro­jet de re­con­ver­sion pro­fes­sion­nelle dans le sec­teur du trans­port qui ne ca­drait plus avec l’exi­gence spor­tive que de­mande le coach fo­ré­zien.

Deuxième re­gret pour Ju­lien Cor­tey qui sait néan­moins qu’il pour­ra tou­jours comp­ter sur John Beu­gnot (qui a pro­lon­gé jus­qu’en 2020), Ju­lien Wiltz qui est lié aux EFF jus­qu’en 2018, tout comme Grégory Lance, et sur Za­ka Alao. À 36 ans, « Zak » qui a connu le très haut ni­veau au Limo­ ges CSP, en Pro A, est pas­sé en­suite par Épi­nal en Pro B, Mey­rin en Suisse, Longwy, Blois et Brest (N1) puis La Cha­ri­té­sur­Loire (N2), est sous con­trat jus­qu’en 2019 et pré­pare lui aus­si une re­con­ver­sion (ti­tu­laire d’un mas­ter 1 en ges­tion de pa­tri­moine et in­ves­tis­se­ments fi­nan­ciers, il suit un mas­ter 2 par cor­res­pon­dance avec l’Uni­ver­si­té de Pa­ris­Dau­phine, N.D.L.R.).

En­fin, Théo Vial, « l’en­fant du pays » dixit Ju­lien Cor­tey, for­mé au club, est éga­le­ment lié à Feurs jus­qu’en 2019. Mais ce poste 4/5 de 1,98 m pos­sède une clause qui lui per­met­trait de quit­ter les EFF à une condi­tion : qu’il pos­sède une offre ve­nant d’un club d’un ni­veau su­pé­rieur, N 1 ou Pro B.

Cé­dric Man­sa­ré, ren­fort de poids

À ce sept­là, il faut dé­sor­mais ajou­ter deux nou­velles re­crues qui ont été of­fi­cia­li­sées par le club fo­ré­zien. À com­men­cer par Cé­dric Man­sa­ré. Pour tous les ama­teurs de bas­ket, le nom de ce fran­co­gui­néen de 31 ans, 1,98 m et 105 kg est connu. Ce poste 3 ar­rive de l’UDG Dax (N 2) mais cet in­ter­na­tio­nal, pi­lier de la sé­lec­tion gui­néenne, pos­sède un beau cur­ri­cu­lum vi­tae.

Cham­pion de France ca­dets avec son club d’ori­gine, le Stade cler­mon­tois, il est pas­sé par les Es­poirs de Di­jon avant d’en­ta­ mer sa car­rière pro­fes­sion­nelle qui l’a vu pas­ser par Brest (Pro B), Lau­sanne en Suisse, Le Puy­en­Ve­lay (où il avait ren­con­tré un cer­tain Ju­lien Cor­tey), De­nek Bat Bayonne Ur­cuit, Rueil­Malmaison, Sorgues et la JA Vi­chy avant de s’en­ga­ger pour deux ans à Dax­Ga­marde, en 2015. Si Feurs est par­ve­nu à s’at­ta­cher les ser­vices de cette poin­ture, c’est d’abord parce que le joueur a sou­hai­té se rap­pro­cher de sa fa­mille, res­tée à Vi­chy, et a ac­cep­té de faire un ef­fort fi­nan­cier.

Deux nou­velles re­crues dans les tout pro­chains jours

Au moins aus­si bien qu’en 2016/2017

Feurs a éga­le­ment re­çu l’ac­cord de Bas­tien Al­bert, 23 ans et 2 m, qui ar­rive de La Pon­toise (N 3) où il était le meilleur mar­queur de son équipe cette sai­son avec 16,20 points de moyenne. Voi­là deux ans que Ju­lien Cor­tey suit ce jeune ki­né­si­thé­ra­peute ins­tal­lé à SaintJust­Saint­Ram­bert et for­mé à Saint­Jean­Bon­ne­fonds, dans la cou­ronne sté­pha­noise.

Les En­fants du Fo­rez et Ju­lien Cor­tey sou­haitent en­core deux ar­ri­vées. Elles de­vraient être fi­na­li­sées dans les tout pro­chains jours mais il ne fait dé­jà au­cun doute qu’avec un tel ef­fec­tif, l’en­traî­neur fo­ré­zien vou­dra as­su­mer son am­bi­tion et faire au moins aus­si bien que la sai­son pas­sée (les EFF ont ter­mi­né 4e). Voire mieux. L’in­té­res­sé sou­rit mais il n’en di­ra pas plus. Il ré­serve la pri­meur des ob­jec­tifs aux li­cen­ciés et aux bé­né­voles si im­por­tants pour le club. ■

PHO­TO : PIERRE COUBLE

RE­CRUE. In­ter­na­tio­nal afri­cain, Cé­dric Man­sa­ré ar­rive à Feurs pré­cé­dé d’une belle ré­pu­ta­tion.

EFF. Ju­lien Wiltz, John Beu­gnot, Théo Vial, Za­ka Alao et Grégory Lance Fo­ré­ziens la sai­son pro­chaine. (en blanc, de gauche à droite) se­ront en­core

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.