« La po­li­tique, c’est une vo­ca­tion ci­vique »

Léo Cha­vas est le can­di­dat de la France in­sou­mise

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Vie Départementale - Jean-Fran­çois Ver­net

Léo Cha­vas est le can­di­dat de La France in­sou­mise, le par­ti de Jean-Luc Mé­len­chon, dans la qua­trième cir­cons­crip­tion. Cet ou­vrier in­té­ri­maire de 24 ans as­sure qu’en cas d’élec­tion, il ne bri­gue­ra pas d’autre man­dat, convain­cu que « la po­li­tique n’est pas un mé­tier, mais une vo­ca­tion ».

Le phra­ser est dé­jà sûr et le ton en­ga­gé. À 24 ans, Léo Cha­vas porte les idées de la France in­sou­mise, dans la qua­trième cir­cons­crip­tion.

Convain­cu par la cam­pagne me­née par Jean­Luc Mé­len­chon lors de la pré­si­den­tielle le jeune homme ori­gi­naire de Chuyer, dans le can­ton du Pi­lat, s’est dé­cla­ré pour ex­pri­mer son ras­le­bol de la po­li­tique ac­tuelle. « On a eu droit à une po­li­tique ul­tra­li­bé­rale avec les Ré­pu­bli­cains au pou­voir. Pa­ reil avec les so­cia­listes et main­te­nant, on nous res­serre la même sauce (sic) avec Em­ma­nuel Ma­cron. Nous, on a un pro­gramme qui s’ap­pelle “L’ave­nir en com­mun”, qu’on a construit tous en­semble et qui me semble être la seule al­ter­na­tive po­si­tive. » Cet ou­vrier, in­té­ri­maire de­puis six ans dans une usine de car­ton­nage, es­time qu’il re­pré­sente « as­sez bien la si­tua­tion du monde du tra­vail en France au­jourd’hui. En six ans, on ne m’a ja­mais pro­po­sé de CDI. La pré­ca­ri­té est réelle. »

Deux can­di­dats sur la même ligne

Les élec­teurs de la qua­trième cir­cons­crip­tion au­ront donc, avec Ch­ris­tophe Fa­ver­jon (par­ti com­mu­niste fran­çais), le choix entre deux can­di­dats que l’on peut qua­li­fier d’ex­trême gauche, mal­gré le bou­le­ver­se­ment ré­cent de l’échi­quier po­li­tique. Se­lon Léo Cha­vas, « nous avions pro­po­sé à Ch­ris­tophe d’être le can­di­dat de La France in­sou­mise dès la fin 2016. Il a long­temps hé­si­té avant de re­fu­ser. De toute fa­çon, nous ne pro­po­sons pas le même pro­gramme, in­siste­t­il. Nous sommes pour la sor­tie to­tale du nu­cléaire, fa­vo­rables à la sor­tie du trai­té eu­ro­péen, nous sommes pour un ré­fé­ren­dum ré­vo­ca­toire qui doit per­mettre aux ci­toyens de vi­rer les élus avant la fin du man­dat s’ils ne sont pas sa­tis­faits du tra­vail réa­li­sé. Nous sommes éga­le­ment pour une as­sem­blée cons­ti­tuante com­po­sée de ci­toyens qui ré­écri­raient la consti­tu­tion du pays. Or, de tout ce­la, le PC n’en veut pas », dé­ve­loppe le can­di­dat, dont la sup­pléante est Joëlle de Ala­mo, ha­bi­tante de Vé­ranne (Pi­lat), re­trai­tée de l’en­sei­gne­ment qui vit elle aus­si sa pre­mière can­di­da­ture à une élec­tion. ■

« Notre pro­gramme est la seule al­ter­na­tive po­si­tive »

LA FRANCE IN­SOU­MISE. Léo Cha­vas porte le pro­gramme “L’ave­nir en com­mun” dans la qua­trième cir­cons­crip­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.