Le go­rille vous sa­lue bien

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Zapping -

Le whis­ky est tiède. La glace a fon­du. Normal par 38°C à l’ombre. Loin, très loin sous l’ho­ri­zon, des mil­liers de ré­fu­giés cli­ma­tiques s’en­tassent sur de pré­caires em­bar­ca­tions. La mer a dé­jà en­glou­ti 6 % du lit­to­ral. Dis­pa­rus les ours po­laires et les go­rilles de l’Est. Pas d’in­quié­tude. Do­nald Trump a la so­lu­tion. Dans un geste qu’il pense sal­va­teur, le pré­sident américain tourne… le bou­ton de la clim. Le ré­chauf­fe­ment, il s’en cogne. Il a trois gé­né­ra­teurs élec­triques en ré­serve au sous-sol. Les scien­ti­fiques, il les snobe. Le fric, seul, a toute lé­gi­ti­mi­té. Trois nou­veaux gla­çons noient le pro­blème.

Dix ans qu’il a fou­tu en l’air les ac­cords de Pa­ris, ac­cu­sés de re­fré­ner la crois­sance amé­ri­caine, condam­nant sept mil­liards d’êtres hu­mains avec le sou­rire. Le monde, croit-il, s’est in­cli­né. L’Amé­rique, pense-t-il, s’est re­le­vée. Dif­fi­cile d’ima­gi­ner ce qui se trame sous son crâne où « faits al­ter­na­tifs » et contre-vé­ri­tés se par­tagent le maigre temps de cer­veau dis­po­nible. Sauf que le scé­na­rio est tout autre.

La réa­li­té ? Le pré­sident est seul. Aban­don­né de tous. La gi­gan­tesque contes­ta­tion née de son re­trait a dé­cu­plé la mo­bi­li­sa­tion des en­tre­prises, ONG, citoyens, élus, in­tel­lec­tuels en fa­veur de l’en­vi­ron­ne­ment. Lâ­ché des pa­trons, il a dû faire ma­chine ar­rière, sa­luer les ini­tia­tives chi­noises en la ma­tière. Le monde, en­fin, s’est éveillé, sai­sis­sant à bras-le-corps, et de jus­tesse, les en­jeux pla­né­taires. Do­nald Trump, la mine dé­con­fite, en­rage, sa po­pu­la­ri­té en voix d’ex­tinc­tion. Ours et go­rilles se marrent rien que d’y son­ger.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.