Vers une amé­lio­ra­tion du ré­seau d’eau

Les rap­ports an­nuels de l’eau et de l’as­sai­nis­se­ment ont été pré­sen­tés par l’élu fo­ré­zien Georges Re­boux

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Forez Est - Jean-Fran­çois Ver­net jean-fran­cois.ver­net@cen­tre­france.com

La fac­ture d’eau des Fo­ré­ziens a aug­men­té de 1,37 % pour l’eau po­table et de 0,98 % pour la par­tie as­sai­nis­se­ment. Un pas­sage obli­ga­toire pour fi­nan­cer les in­ves­tis­se­ments.

Sous le gou­dron, 66 ki­lo­mètres de ca­na­li­sa­tions ser­pentent entre les ar­tères de la com­mune pour ap­por­ter l’eau po­table jus­qu’aux ro­bi­nets de (pra­ti­que­ment, voir en­ca­dré) tous les Fo­ré­ziens. vice ayant coû­té, en 2016, 0,61 € TTC par jour et par fa­mille, soit un prix moyen du mètre cube d’eau à 4,41 € TTC.

« En France, l’eau paye l’eau, ar­gu­mente Georges Re­boux. Toutes les charges des ser­vices d’eau po­table et d’as­sai­nis­se­ment col­lec­tif sont sup­por­tées par la fac­ture. »

De­puis 2008, 7 M€ ont été in­ves­tis sur le ré­seau d’eau po­table. Les ca­na­li­sa­tions né­ces­sitent des ré­no­va­tions, comme en at­testent les chiffres de ren­de­ment du ré­seau, qui at­teignent 86 % en 2015, contre 61 %, 7 ans plus tôt. « Ces ré­sul­tats ré­com­pensent les nom­breuses ac­tions en­ga­gées en ce sens », as­sure l’élu.

Du char­bon ac­tif en poudre contre les pes­ti­cides

Des in­ves­tis­se­ments qui per­mettent éga­le­ment d’ob­te­nir une qua­li­té phy­si­co­chi­mique qua­li­fiée de « sa­tis­fai­sante », par l’ARS (Agence ré­gio­nale de santé), en charge du pro­gamme de sur­veillance tout au long de l’an­née. « Au­cune non­confor­mi­té n’a été dé­tec­tée sur les pa­ra­mètres ana­ly­sés, dé­ve­loppe l’élu fo­ré­zien. Nous uti­li­sons du char­bon ac­tif en poudre pour piéger les pes­ti­cides. » De lé­gers dé­pas­se­ments sur la ré­fé­rence de qua­li­té « car­bone or­ga­nique to­tal » liés à des dys­fonc­tion­ne­ments des pompes do­seuses du char­bon ac­tif ont été consta­tés. « Il y a eu cette an­née une amé­lio­ra­tion sur le rin­çage de ces pompes et de l’in­jec­tion », pré­cise Georges Re­boux.

En 2016, le Smif (Syn­di­cat mixte d’ir­ri­ga­tion et de mise en va­leur du Fo­rez) a ven­du 937.130 m3 d’eau brute à Feurs. Des vo­lumes d’eau en nette baisse grâce à l’amé­lio­ra­tion du ren­de­ment des ré­seaux. Là aus­si, les in­ves­tis­se­ments ont por­té leurs fruits. Douze fuites ont été ré­pa­rées l’an der­nier, une di­zaine dé­jà de­puis le 1er jan­vier. Les pro­chains tra­vaux vont concer­ner le bou­le­vard de la rue de Ver­dun dans le cou­rant du deuxième se­mestre. Les élus vont pro­fi­ter des tra­vaux de voi­rie pour ré­no­ver les ca­na­li­sa­tions et pou­suivre ce chan­tier per­ma­nent, ô com­bien né­ces­saire. ■

« L’eau paye l’eau, toutes les charges sont sup­por­tées par la fac­ture »

TRA­VAUX. Les ca­na­li­sa­tions sont en train d’être ti­rées jus­qu’aux lieux-dits de la Grande motte et de la Pe­tite motte.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.